Le Président de la République rencontre les Partenaires Techniques et Financiers sur la mise en œuvre de l’Initiative 3N : Des échanges pour l’accélération de la mise en œuvre de l’Initiative dans trois domaines prioritaires

Le Président de la République rencontre les Partenaires Techniques et Financiers sur la mise en œuvre de l’Initiative 3N : Des échanges pour l’accélération de la mise en œuvre de l’Initiative dans trois domaines prioritaires Dans le cadre de la mise en œuvre de l’Initiative 3N (les Nigériens Nourrissent les Nigériens), le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou, a présidé, hier dans la matinée, une séance de travail avec les partenaires Techniques et Financiers. L’objectif de la rencontre est de booster l’atteinte des objectifs de l’initiative dans trois domaines prioritaires notamment la maitrise de l’eau pour les productions agrosylvo pastorales et halieutiques; la mise en place de plateforme de services intégrés tels que la Maison du paysan ; la restauration et la protection des terres et des eaux. La rencontre a eu lieu en présence du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini, du Haut-Commissaire à l’Initiative 3N, M. Ali Bety, et de plusieurs membres du Gouvernement.

Pour le Haut commissariat à l’Initiative 3N, les trois domaines sus mentionnés sont tous prioritaires en ce sens qu’ils constituent la sommes des actions à réaliser pour satisfaire à la construction d’un socle durable de la « faim zéro au Niger d’ici 2021 ».

Ainsi, selon une note de presse relative à cette réunion, le Haut-Commissariat à l’Initiative 3N, en collaboration avec les ministères techniques, a analysé cinquante-sept (57) projets et programmes d’envergure, extraits de sa base de données contenant cent huit (108) projets qui concourent à la mise en œuvre de l’I3N. Les résultats de cet exercice ont fait l’objet d’échanges et d’enrichissement avec les différentes parties prenantes en particulier, les Secrétaires Généraux et Directeurs des Etudes et de la Programmation des ministères sectoriels, les coordinations des projets et les Partenaires Techniques et Financiers. Il ressort qu’en général les programmations des partenaires concernant les 57 projets sont d’ores et déjà en phase avec les priorités du Gouvernement à travers leur alignement aux différents axes de l’I3N. Ces 57 projets et programmes totalisent un investissement de 861,5 milliards de FCFA souligne la note de presse du Haut commissariat à l’Initiative 3N.

Toutefois, malgré les avancées importantes enregistrées un certain nombre de contraintes continuent de peser sur la mise en œuvre de l’Initiative 3N et n’ont pas permis d’enregistrer des progrès à la hauteur des ambitions dans les domaines de la maitrise de l’eau par la réalisation des infrastructures d’irrigation ; de l’offre des services pour accompagner les producteurs et de la protection et de la gestion des ressources naturelles. C’est pourquoi précise la même source, il est demandé aux partenaires et aux maitres d’ouvrages des projets et programmes de réallouer une partie de fonds des autres domaines au niveau de ces trois domaines prioritaires afin de couvrir leur besoin en financement ; de prendre en compte les priorités accordées au trois domaines cités dans l’élaboration et la mise en œuvre des projets et programmes en instance de démarrage et ceux à venir, et de suivre l’exécution des différents programmes à tous les niveaux pour assurer la cohérence et l’efficacité de leur mise en œuvre.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)

20 juillet 2017
Source : http://lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...