Tahoua : Atelier de formation des agents des radios communautaires des communes d’intervention du projet REGARDS en techniques de production radiophonique

Le projet " renforcement de l’engagement communautaire pour la gestion alerte des risques de déstabilisation sociale et sécuritaire (regards), est mis en œuvre de façon conjointe par le PNUD et le HCR et leurs partenaires de mise en œuvre dans huit (8) communes du Niger, à savoir celles de Tillia, Tchintabaraden et Tassara dans la région de Tahoua, Bankilaré, Abala et Inatès dans la région de Tillabéry, Aderbissinat et Gougaram dans la région d’Agadez. Ces communes ont été identifiées par l’atelier de priorisation du plan des priorités pour la consolidation de la paix au Niger.

Les résultats attendus du projet visent le renforcement de la confiance entre les populations et les FDS à travers l’amélioration des initiatives communautaires d’intérêt général et des activités d’information, éducation et communication qui améliorent les connaissances et les capacités techniques des communautés et des techniciens de la sécurité. Ils visent également l’amélioration, par le dialogue, de la collaboration entre les autorités locales (administratives et communautaires), les populations civiles dont les femmes et les jeunes et les institutions de sécurité. Ceci doit se faire à travers les sensibilisations de masse et de proximité, les campagnes de communication à travers les radios de proximité et les projets d’intérêt généraux.

Au cours de son intervention, le directeur des Médias Communautaires, Elh Amadou Boukari, a rappelé qu’au cours de l’année 2016, le Génie Militaire et la direction des médias communautaires ont fait des visites conjointes avec le PNUD pour mener des discussions avec les communes, les communautés, les services techniques, les radios communautaires et les FDS concernant les projets d'infrastructure prioritaires à être exécutés dans les huit (8) communes. Ces discussions se sont déroulées avec les maires, les responsables des radios communautaires, ceux des services techniques déconcentrés, les communautés (femmes, hommes et jeunes) et les FDS. Après les différentes visites, il est ressorti que six (6) communes sur les huit (8) concernées sont couvertes par des radios communautaires.

Pour les deux communes rurales de Gougaram (Région d’Agadez) et Inates (région de Tillabéri) qui ne reçoivent aucun signal de radios ni de télévisions, le ministère de la Communication a proposé et obtenu du projet REGARDS d’y installer une radio communautaire dans chacune d’entre elles.

Aussi le projet a accepté la proposition de doter les clubs d’écoute en radios solaires afin que les feedback permettent aux responsables des radios de la zone d’intervention du projet d’améliorer leurs prestations.

C’est ainsi, a souligné M. Amadou Boukari, qu’une lettre d’accord a été signée en mars 2017 entre le ministère de la Communication et le Programme des Nations Unies pour le Développement afin de renforcer les capacités des six radios existantes en matériel de production et de diffusion (matériel acquis et déjà livrés aux radios) ; installer deux nouvelles radios communautaires, dont une à Gougaram (Région d’Agadez) et une autre à Inatès (région de Tillabéri), sachant que les locaux ont été déjà construits par le génie militaire et que le ministère de la Communication a commandé les équipements pour l’installation de ces deux radios, et renforcé les capacités des agents de six radios communautaires existantes, en techniques de production (objet de la rencontre de Tahoua).

Abdou Abdourahamane, ONEP Tahoua

21 juillet 2017
Source : http://lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...