Présentation et échanges sur le rapport avec les acteurs de l’ONG : Faire le diagnostic de la situation des ONG afin d’améliorer les performances des organisations

Le ministre de l’Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire, M.Maman Ibrahim Mahaman a présidé, le jeudi 17 novembre 2022 à Niamey, l’ouverture de l’atelier de partage du rapport provisoire de synthèse des travaux des groupes thématiques et des contributions des régions. Cette cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence de centraux dudit Ministère et de plusieurs invités.

Dans ses propos liminaires, le ministre de l’Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire a tout d’abord salué cette mobilisation exceptionnelle des acteurs concernés avant de remercier les participants pour leur disponibilité qui montre l’intérêt et l’importance de cet atelier. «Nous sommes aujourd’hui à une étape importante dans le cadre de l’organisation de ses assises. Nous étions ensemble lors de la dernière rencontre avec le Président de la République le 1er décembre 2021, où nous avions été instruits pour organiser ces assises», a déclaré M. Maman Ibrahim Mahaman. Au Niger le secteur des ONG est un pilier très important dans le cadre du développement du pays.

D’après le ministre Maman Ibrahim Mahaman, des nombreuses préoccupations sont évoquées dans le cadre de la mise en œuvre des actions des ONG et pouvant compromettre les efforts déployés par ces dernières au Niger. C’est dans ce cadre que le Président de la République a demandé d’organiser des assises nationales au cours desquelles tous les acteurs à savoir les ONG, les partenaires techniques et financiers, les collectivités territoriales, les organisations communautaires de base bénéficiaires et l’Etat pour discuter et faire le diagnostic de la situation et dégager les difficultés et les avantages afin de réfléchir sur la conduite à tenir avec comme seul objectif d’améliorer la performance de ces ONG.

«Ses assises ont un caractère participatif et inclusif. Nous avons voulu avoir des concertations avec l’ensemble des acteurs. Nous avons, pour ce faire, retenu un certain nombre de thématiques majeures et ensemble avec tous les partenaires et nous avons mis en place un certain nombre de groupes thématiques sur lesquels on avait réfléchi», a expliqué le ministre en charge de l’Aménagement du territoire. Les groupes ont produit des rapports sur l’ensemble de ces thématiques et des consultations ont été organisées au niveau des régions en vue de contribuer à améliorer les rapports. «C’est donc l’ensemble de ces rapports de groupes thématiques qui ont été compilés. Nous avons aussi recruté des consultants indépendants qui nous ont aidés à faire ces synthèses que nous voudrons partager avec les acteurs notamment les ONG et associations du développement», a-t-il conclu.

Nafissa Yahaya (Stagiaire)
Source : http://www.lesahel.org

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...