Agadez/3ème session ordinaire du conseil municipal

La salle de réunion de la mairie d’Agadez abrite depuis lundi 16 octobre 2017 une session du conseil municipal. L’ouverture des travaux de cette troisième session ordinaire au titre de l’année 2017 présidée par le maire de la commune urbaine d’Agadez s’est déroulée en présence du préfet de Tchirozerine, du représentant du sultan, des élus, des partenaires de la commune et plusieurs invités.

Plusieurs points sont inscrits à l’ordre du jour de cette session. Il s’agit, entre autres de la situation préoccupante de l’assainissement, la situation agropastorale et hydraulique en cette fin d’année, la migration et ses corolaires, le transfert des compétences et la rentrée scolaire.

Commune d’Agadez, centre de transit des migrants

A l’ouverture des travaux de cette troisième session ordinaire, le président du conseil municipal d’Agadez dans son allocution a souligné : ‘’ Notre commune, carrefour légendaire entre le sud de notre pays et le monde arabo musulman, est devenue depuis des décennies le centre de regroupement ou de transit de tous les citoyens de l’Ouest Africain, candidats à l’immigration vers l’Europe. Cette situation, comme vous le savez aussi bien que nous, est porteuse de tous les espoirs, de tous les défis mais également de tous les dangers. C’est vous dire que notre préoccupation est énorme au regard des attentes et besoins. C’est pourquoi nous sollicitons la réaction rapide à la fois de l’Etat et de ses partenaires engagés dans la gestion de la migration pour atténuer tous les effets de cette dernière’’.  

Toujours sur ce point de la migration, le maire Rhissa FELTOU poursuit : ‘’ C’est pourquoi la loi 036-2015 doit être encore et encore expliquée aux élus afin qu’ils se l’approprient, la vulgarisent à la population en vue d’atténuer ses effets ». « Récemment un atelier de bilan sur l’application de cette loi a été organisé ici a Agadez avec la participation de nombreuses personnalités politiques, des experts nationaux et internationaux l’issue de cette rencontre », a-t-il rappelé. Il est ressorti de cette rencontre des nombreuses recommandations pour atténuer les conséquences socio-économiques autour de cette économie aujourd’hui classée criminelle. « Tous les partenaires qui intervenant dans le domaine de la migration dans notre commune seront invités au sortir de cette session et viendront entretenir les élus afin de les édifier sur les différents projets au profit de notre collectivité. Il faut donc arrêter les spéculations et les contre-vérités autour des effets d’annonces faites ici et là et qui alimentent à cœur joie la toile et les réseaux de baliverne. C’est pourquoi je m’en vais déclarer ici qu’il n’ya rien de louche à la mairie d’Agadez suite a l’aide d’urgence aux acteurs de la migration par l’union Européenne dans le cadre de gestion des défis de la migration’’, a-t-il tenu à préciser. Sur ce sujet, il ajoute : ‘’Je me réjouis également que certaines ONG locales ayant déjà bénéficié de ces fonds aient commencé à servir les premières vagues des acteurs de la migration constituées essentiellement des jeunes et des filles autour de cette question de réinsertion dans le cadre de la migration’’. Sur la question du transfert des compétences, le maire Rhissa FELTOU déclare : ‘’ Il nous appartient désormais, en étroite collaboration et implication de la population, de réussir l’appropriation et l’exercice de ces compétences de ressources transférées pour le développement de notre collectivité’’.

Une pluviométrie régulière, un bilan céréalier déficitaire

Abordant la situation agricole pastorale et hydraulique de la commune urbaine d’Agadez le président du conseil municipal d’Agadez constate que ‘’ la campagne agricole d’hivernage 2017 a été caractérisée par une pluviométrie régulière avec un recul au 30 septembre qui oscille entre 165,7 et 189,3 mm, totalisant 26 écoulements de kori Telwa dont sont tributaires les maraichers de la commune » Sur la situation phytosanitaire, il a fait le point suivant : ‘’La situation phytosanitaire a été particulièrement marquée au cours de cette campagne par des attaques des sautereaux et de la chenille. Les appuis de l’Etat en produits phytosanitaires ont vite circonscrits les dégâts des ennemis de la culture. Quant au bilan céréalier net prévisionnel, il est estimé déficitaire car les besoins de consommation humaine établit à 231 kg par personne et par an ne seront pas couverts cette année. Aussi, les prix de vente des produits maraichers notamment l’oignon à la date du 14 octobre 2017 sont suffisamment élevés pour que les producteurs puissent se procurer un sac de 50 kg de mil avec la recette de 50 kg d’oignon. Il faut noter en outre que durant toute la campagne agricole 2017, à aucun moment, il n’y a eu rupture de vivres sur les marchés. Tous les points de ventes ordinaires ont été régulièrement approvisionnés grâce aux efforts fournis par l’Etat et les partenaires à travers le renouvellement des stocks de vivres dans les magasins de l’OPVN et des privés en début de la campagne 2017 ; la distribution gratuite ciblée de 150 tonnes de céréales en trois phases et 13 tonnes de niébé par la CCA à 500 ménages identifiés très vulnérables en 2013, le lancement des opérations de vente a prix modérés jusqu'à hauteur 340 tonnes de céréales’’.

Une baisse des prix du bétail

Parlant de la situation pastorale, le président du conseil municipal d’Agadez déclare : ‘’Il faudrait d’abord signaler que les prix du bétail sur les marchés connaissent au 30 septembre une baisse par rapport à ceux de l’année précédente à la même période. Cela veut dire que les termes d’échanges ne sont en défaveur de l’éleveur, donc pas reluisant pour la commune qui est agropastorale par excellence. On retient aussi au terme de la campagne hivernale que la situation des pâturages est médiocre dans l’ensemble et nettement en dessous de l’année précédente notamment dans la zone Ouest et Nord. Cette situation a poussé l’Etat et ses partenaires notamment la CCA et le PRACS à mettre à la disposition de la commune 280 tonnes d’aliments pour bétails dans le cadre de la vente à prix modérés. Le taux de couverture en eau potable avoisine près de 90% au niveau de notre centre urbain et va certainement augmenter avec l’avènement en cours de 2000 branchements sociaux, 7000 mètres linéaires en adduction et 50 bornes fontaines dans les différents quartiers. Il y a cependant des efforts à signaler mais aussi a fournir au niveau des services de l’eau du fait de la baisse de la pression constatée depuis trois mois dans certains quartiers de la ville.’’

Abordant la situation de la rentrée scolaire 2017-2018, le maire Rhissa FELTOU note que ‘’ La commune urbaine d’Agadez compte au total 122 établissements dont 63 écoles primaires, 22 medersas, 37 jardins d’enfants, 15 centres d’alphabétisation, 10 classes passerelles et 2 classes de seconde chance, 4 nouvelles écoles primaires traditionnelles et deux jardins d’enfants créés pour la rentrée 2018. L’effectif au primaire est de 37.878 élèves dont 17.645 filles. Le taux de progression est en baisse par rapport aux années antérieures. Il est de 02, 68% contre 05,01% l’année scolaire 2016-2017. Quant au taux de réussite, il est de 58,41%. Ces élèves sont encadrés par 1.378 enseignants dont 1.115 contractuels. Le personnel d’accompagnement pédagogique compte 05 inspecteurs et 14 conseillers pédagogiques. Pour cette année 2017-2018, s’agissant des fournitures scolaires l’Etat a consenti d’énormes efforts en dotant nos écoles des fournitures en quantité suffisante. La rentrée scolaire s’est déroulée normalement sur l’ensemble du territoire de la commune. Des efforts restent, certes, à faire, et, nous assurons nos partenaires de l’école que tous les moyens seront déployés pour rendre les conditions de travail agréables’’

Il faut noter que cette 3ème session ordinaire sera marquée par la nomination du SG de la commune poste vacant depuis le départ du SG de la mairie qui occupe aujourd’hui les fonctions de SG du gouvernorat d’Agadez.                              

Issouf Hadan (Agadez)

18 octobre 2017
Source : La Nation

 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...