Visites du ministre de la Santé Publique dans des structures relevant de son département : S’enquérir des conditions de travail des agents au sein des structures de santé

Idi Illiassou Mainassara visiteAprès avoir effectué une série de visites dans les structures publiques relevant de son département, c’est au tour des structures privées de recevoir la visite du ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Mainassara. Il s’est rendu successivement à la Pharmacie As-salam, à l’Institut Supérieur de Santé, à la Pharmacie du Complexe et à la Polyclinique Lahia. Il est allé s’enquérir des conditions de travail des différentes structures visitées afin de s’assurer de leurs prestations visant à fournir des soins de santé de qualité aux populations d’une part, et d’autre part à accompagner les politiques et stratégies de l’Etat en matière de santé.

Il est aujourd’hui indéniable que les structures privées relevant du secteur de la santé apportent un appui inestimable aux actions du gouvernement consistant à assurer des soins de santé de qualité aux populations. A l’entame de sa visite, le ministre de la Santé Publique à la tête d’une forte délégation, s’est rendu à la Pharmacie.

As-salam sise au Rond Point Yantala. Le ministre a trouvé un personnel dynamique exerçant dans un environnement de travail propre. Les conditions de stockage et de vente des produits selon les explications fournies à la délégation ministérielle répondent aussi aux normes.

Le ministre a par la suite reçu d’amples explications de la part de la gestionnaire de la dite pharmacie concernant le fonctionnement de la structure, le respect des normes d’ouverture et de l’exercice. En s’adressant à la gestionnaire de la Pharmacie As-salam, le ministre de la Santé Publique s’est intéressé à la disponibilité des produits et au coût surtout pour faciliter l’accessibilité aux populations ainsi qu’à la vente des produits dans le respect de la réglementation en vigueur. Il a également demandé à la gestionnaire les documents autorisant à la structure d’ouvrir et d’exercer.

Le ministre de la Santé Publique et la gestionnaire ont abordé la question des médicaments de contrefaçon connaissant leurs impacts sur la santé. Poursuivant son périple, la délégation ministérielle conduite par le ministre de la Santé Publique s’est rendue à l’Institut Supérieur de Santé. Le ministre et la délégation qui l’accompagne ont sillonné le bloc administratif, le laboratoire, les salles de cours et les salles des travaux pratiques. Partout où la délégation est passée, elle a reçu des explications assez édifiantes de la part du directeur général et de ses proches collaborateurs.

Il ressort de la présentation faite par la directrice d’étude de l’ISS que l’établissement a été créé le 10 octobre 2004 à Niamey, puis il a ouvert ses portes à Niamey et à Abomey Calavi. De sa création à nos jours, l’école a formé 1.098 diplômés, 77 diplômés spécialistes depuis l’ouverture des filières spécialisées en 2012. En termes de perspective, l’ISS compte créer une école doctorale. Le ministre de la Santé Publique s’est félicité de tout ce que l’école est en train de faire pour accorder une formation de qualité et étoffer les services de santé des cadres qualifiés.

La 3ème étape de la visite du ministre de la Santé Publique a été consacrée à la Pharmacie du Complexe. En échangeant avec le responsable de la Pharmacie, le ministre a rappelé que le gouvernement accorde une importance capitale au respect des normes et des conformités de l’exercice de la fonction de ce secteur. C’est dans ce cadre qu’il est venu pour s’assurer si les secteurs privés en exercice sont en conformités avec les textes en vigueur régissant le fonctionnement de ce domaine. Il s’est aussi renseigné sur la qualité du personnel travaillant dans l’entreprise à exercer le métier.

A la fin de sa visite, le ministre de la Santé Publique s’est rendu à la Polyclinique Lahiya sis au quartier Wadata. A son arrivée, le ministre de la Santé Publique et la délégation qui l’accompagne ont été accueillis par le fondateur dudit établissement. Le ministre a ensuite visité plusieurs services notamment la salle d’écographie, la salle de travail et la salle d’accouchement, le bloc opératoire, la radiologie, les salles d’hospitalisation, le laboratoire, etc.

Enfin, le ministre de la Santé Publique Dr Idi Illiasou Mainassara a noté que cette visite s’inscrit dans le cadre du contrôle pour voir ce que ces établissements privés font en fonction des missions qui leur sont dévolues. Il a indiqué que les établissements privés jouent un rôle prépondérant permettant d’accompagner l’Etat dans la mise en œuvre des ses politiques en matière de santé. Selon lui, les établissements privés contribuent beaucoup à l’amélioration de la qualité de soins, des indicateurs et à l’amélioration des Objectifs de Développement Durable.

Par ailleurs, le ministre de la Santé Publique a indiqué que l’amélioration de la qualité de soins est une préoccupation du gouvernement. C’est en ce sens qu’un cadre de concertation impliquant les structures privées intervenant dans le domaine de la santé a été mis en place. Il a également   notifié que les structures privées ont besoin de l’appui de l’Etat sachant qu’elles prennent en charge des malades. Ajoutons aussi que les établissements privés accompagnent l’Etat dans la mise en œuvre des actions concourant à réduire la mortalité maternelle et infantile, et réduire la mortalité et la morbidité au sein de la population en général.

Le ministre a exprimé toute sa satisfaction s’agissant des conditions de travail et du personnel de différentes structures visitées. C’est pourquoi il a exhorté les responsables à œuvrer davantage en vue de se doter de cadres de travail appropriés et des ressources humaines en qualité et en quantité conformément à la réglementation en vigueur dans notre pays. Il a par ailleurs réaffirmé la volonté du gouvernement de continuer à appuyer les structures privées relavant de son département ministériel parce qu’elles jouent un grand rôle dans l’amélioration de la santé des populations.

Laouali Souleymane(onep)

29 mars 2017
Source :  http://lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...