Affaire de faux et usage de faux au ministère des finances : Pourquoi la justice ne sévit pas ?

Dans notre précédente publication, nous avons fait cas de l’usage du faux par un responsable de l’agence de régulation du secteur de la micro-finance. Il aurait utilisé les attributs du cabinet d’experts comptables Yoro pour établir des factures à certaines agences. Un acte condamnable qui déshonore le service public. Mais qui semble être soutenu par les premiers responsables du ministère. Car, un autre agent avait fait presque la même chose. Mais qui a été aussitôt sanctionné par ces mêmes responsables Une justice à double vitesse. Pratique honteuse encouragée apparemment par des hauts responsables du ministère des finances. Aujourd’hui, tous les regards sont tournés vers la justice pour sanctionner des tels agissements. En tout cas, ils sont nombreux les nigériens qui attendent que le parquet sévisse contre les auteurs des tels actes. Aussi, le cabinet Yoro est-il interpellé pour éclaircir cette affaire qui ternit son image de marque. 

1er mai 2019
Source : Le Courrier

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...