Journée Mondiale de l’Alimentation (JMA), édition 2022 : Appel à l’amélioration des conditions de vie pour tous

Le Niger célèbre le 16 octobre la Journée Mondiale de l’Alimentation (JMA) sous le thème « Ne laisser personne de côté. Amélioration de la production, de la nutrition, de l’environnement et des conditions de vie ».

Pour l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), « Ne laisser personne de côté » signifie promouvoir des emplois et des services ruraux décents, garantir la protection sociale, mettre fin au travail des enfants, et soutenir la production vivrière locale pour les populations vulnérables des pays victimes de crises alimentaires, tout en favorisant l’égalité des sexes et en soutenant les communautés autochtones, qui sont les gardiennes d’une grande partie de la biodiversité de la planète.

Cette célébration intervient dans un contexte mondial où la faim a franchi un nouveau seuil d’alerte. Plus de 3,1 milliards de personnes soit près de 40% de la population mondiale ne peuvent se permettre une alimentation saine, pendant que 828 millions de personnes sont victimes de la faim, 1 adulte sur 8 souffre d’obésité. Cette situation alarmante s’intensifie dans toutes les régions du monde. Au cours des dernières décennies, selon la FAO, « un nombre croissant d’événements catastrophiques à court terme se sont transformés en crises prolongées caractérisées par une combinaison de chocs multiples et laissant de côté, au fil du temps, des nombres croissants de personnes ».

Au Niger, cette journée est célébrée dans un contexte de défis sécuritaires dans certaines zones, consécutifs aux attaques terroristes, d’une campagne agricole et pastorale suscitant beaucoup d’espoirs, d’une hausse de prix des produits, et des impacts négatifs persistants de la pandémie de la Covid-19.

Face à ce contexte mondial et national, la JMA 2022 appelle non seulement tous les acteurs à devenir des héros de l’alimentation et à construire un avenir durable, mais aussi lance un appel à la solidarité mondiale pour que personne ne soit laissée de côté lorsqu’il s’agit de relever les multiples défis liés à la faim et à la malnutrition sous toutes ses formes, à l’extrême pauvreté, aux conflits, au changement climatique, aux inégalités et aux retombées économiques négatives de la pandémie de la COVID-19.

« Le thème de la Journée Mondiale de l’Alimentation de cette année cadre parfaitement avec le Plan Cadre de Coopération des Nations Unies pour le Développement Durable (2023- 2027) au Niger, qui sera lancé officiellement au mois de novembre 2022 », a déclaré M. Attaher Maiga, Représentant de la FAO au Niger. « Les populations, notamment les femmes et filles des milieux ruraux, doivent bénéficier des systèmes alimentaires durables et d’une amélioration de leur sécurité alimentaire et nutritionnelle par le développement d’agropoles et de chaînes de valeurs durables autour des petits producteurs, la mise en place des programmes de filets de sécurité élargis et de programmes de protection sociale réactifs aux chocs et une meilleure inclusion financière, qui protègent les ménages pauvres contre les chocs climatiques » a poursuivi M. Attaher Maiga.

« Le Gouvernement a fourni des efforts encore plus importants pour permettre à la population rurale de tirer le meilleur parti de la saison pluviale pour la campagne agricole 2022 » a affirmé Dr. Alambedji Abba Issa, Ministre de l’Agriculture à l’Assemblée Nationale en juin 2022. Pour le Ministre, l’objectif du programme des cultures pluviales est de porter les productions céréalières sous pluie de 3,4 millions de tonnes en 2021 à 6,3 millions de tonnes en 2022, soit une augmentation de la production d’environ 85% par rapport à 2021. En ce qui concerne les cultures de rente, il est visé une croissance de 30% par rapport à 2021, portant la production à environ 3.3 millions de tonnes.

Cette année, les manifestations commémoratives de la journée se dérouleront à Niamey. Cet événement est une occasion de sensibiliser les acteurs pour qu’ils agissent avec compassion en respectant la nourriture et notre planète. Ils seront appelés à agir en solidarité mondiale pour que personne ne soit laissée pour compte, en prenant la parole, en mobilisant les décideurs et en faisant preuve de compassion dans nos actions.

Dans cette perspective, plusieurs activités de sensibilisation et de plaidoyer, dont une conférence réunissant des panels de spécialistes sur les différentes thématiques liées au thème de la journée et une grande exposition suivie de concours, sont prévues dans l’objectif de renforcer le niveau de connaissance et changer la perception du public pour bâtir des systèmes agroalimentaires durables profitables à tous. Les activités de célébration permettront aussi d’inviter les communautés à respecter la nourriture et à devenir des défenseurs du climat en gaspillant moins, en mangeant des aliments sains, saisonniers et produits localement et en prenant soin des ressources naturelles comme les sols et l’eau.

(Source : FAO-Niger)

Source : http://www.lesahel.org

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...