2ème réunion du Cadre National sur la Finance Inclusive au Niger : Installation officielle des groupes de travail

L’United Nation Capital Development Fund (UNCDF) a organisé le jeudi 19 mai 2022, en partenariat avec le Secrétariat Exécutif de la Stratégie Nationale de la Finance Inclusive (SE-SNFI), la 2ème réunion du Cadre National sur la Finance Inclusive au Niger. Cette réunion consacrée à l’installation des groupes de travail et adoption du plan d’activités a été présidée par le Secrétaire général du Ministère des Finances, M. Boukari Mamane.

Dans son allocution à l’ouverture des travaux, le Secrétaire général du Ministère des Finances a d’abord remercié la présence effective des acteurs à cette deuxième réunion du Cadre National de Concertation sur la Finance Inclusive (CNC-FI) au titre de l’année 2022. M. Boukari Mamane a ensuite rappelé que le CNC-FI est un cadre de concertation élargi à tous les acteurs de l’Inclusion Financière, dont la mission est d’identifier les obstacles à l’inclusion financière des populations vulnérables du Niger et aussi de proposer des solutions visant à les supprimer.

Cette réunion est consacrée à l’installation officielle des groupes de travail, créés par arrêtés du Ministre des Finances et à l’élaboration et l’adoption de leurs chronogrammes de travail respectifs. «Une fois installés, ces groupes pourront librement travailler sur des thématiques liées à l’inclusion financière dont les résultats nous serviront de guides pour mieux réorienter les politiques d’inclusion financière de notre pays» a indiqué le SG du ministère des finances. M. Boukari Mamane s’est dit  convaincu que grâce à la qualité des profils, pluridisciplinaire, et le ferme engagement des acteurs, des résultats probants sortiront des travaux de ces groupes de travail. Il a assuré que ces résultats, ainsi que les propositions de réformes qui en découleront, seront transmis aux autorités compétentes qui prendront assurément les mesures appropriées.

«La question de l’inclusion financière n’est pas l’apanage de l’appareil du gouvernement mais des secteurs privés et des partenaires car le gouvernement a fait le choix d’ouvrir cette question à tous les secteurs et que chacun amène sa pierre à l’édifice. Il ya lieu ici d’identifier tous les obstacles liés à l’inclusion  pour pouvoir contribuer à atteindre les objectifs», a ajouté le Secrétaire général du Ministère des Finances. M. Boukari Mamane a enfin exprimé ses vœux de réussite, pour les travaux et des recommandations constructives pour notre pays.

Pour sa part M. Olivier Yara, Directeur-pays de l’UNCDF a rappelé que l’organisation qu’il représente est un acteur très important dans la stratégie nationale d’inclusion financière au Niger. C’est dans ce cadre que l’UNCDF a toujours accompagné la stratégie nationale d’inclusion financière dans l’implantation et dans l’élaboration des différentes activités relatives à la stratégie nationale, précise Olivier Yara. Il a enfin souligné que l’UNCDF accompagne la tenue des différents ateliers du cadre national de la concertation sur la finance inclusive. En outre, l’organisation de ces ateliers s’inscrit dans un cadre beaucoup plus global d’un projet appelé ’’DFC résilience‘’ financé par l’Union européenne.

Assad Hamadou et Omar Abdou (Stagiaires)
ONEP

 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...