Déclaration de presse : La Dynamique des syndicats de l’éducation en colère contre le gouvernement

Les structures syndicales au titre de la région de Tahoua regroupées au sein de la Dynamique des syndicats du secteur de l’éducation Nationale ont rendu publique une déclaration dans laquelle elles fustigent le comportement du gouvernement vis-à-vis du non respect des closes du protocole d’accord signé entre les deux parties. La Dynamique des syndicats du secteur de l’éducation Nationale précise que ce non respect du protocole intervient pendant que le président Bazoum Mohamed et son premier ministre ont donné depuis longtemps des instructions à tous les ministres concernés de prendre des dispositions nécessaires pour la réussite de l’application de tous les points ayant trouvés satisfaction à l’issue des négociations. Nous vous proposons l’intégralité de cette déclaration.

Considérant les engagements pris par le président de la république vis-à-vis des partenaires sociaux et sa volonté de faire de l’école l’une de ses priorités ;

Considérant le protocole d’accord gouvernement/Dynamique en date du 15 février 2022 ;

Considérant que plusieurs échéances sont arrivées à terme depuis des mois ;

Soucieuse de préserver la stabilité et la quiétude sociale dans le secteur de l’éducation et de la formation professionnelle

La Dynamique des syndicats de l’éducation et de la formation professionnelle rend publique la déclaration dont la teneur suit :

Il vous souviendra qu’après plusieurs mois des négociations, un accord a été trouvé entre la Dynamique du secteur de l’éducation et le Gouvernement à la satisfaction des deux parties.

Aujourd’hui, trois mois après la signature du dit protocole d’accord l’on note une lenteur dans son application. Alors que le Président de la République Chef de l’Etat son excellence Bazoum Mohamed et son premier ministre ont donné depuis longtemps des instructions à tous les ministres concernés de prendre des dispositions nécessaires pour la réussite de l’application de tous les points ayant trouvés satisfaction à l’issue des négociations, à ce jour nous constatons que cette volonté du président de la république risque d’être compromise par certains de nos ministres et responsables.

La Dynamique constate avec regret que les points suivants n’ont pas encore trouvé satisfaction :

L’ouverture du recrutement à la fonction publique des contractuels;

La libéralisation de la bancarisation des pécules des enseignants contractuels Le paiement des arriérés des pécules des 500 enseignants et remplacements;

Le paiement incidences et rappels;

La régularisation des indemnités de l’administration et de zone désertique;

Le remboursement des coupures injustifiées à la NIGER-POSTE;

Les difficultés des affectations des enseignantes et enseignants.

Par ailleurs, la Dynamique des syndicats de la région de Tahoua a remarqué que le gouvernement a fourni d’effort ces deux derniers mois où les pécules ont été payés au même moment que les salaires, sur ce fait la Dynamique encourage et félicite le gouvernement à continuer cette action salutaire qui était un point de revendication.

En fin, la Dynamique des syndicats de l’éducation et de la formation professionnelle reste ouverte au dialogue sincère et demande aux militantes et militants de rester sereins et déterminés à fin que l’école nigérienne soit celle de qualité.

Vive le Niger !

Vive la Dynamique des syndicats de l’éducation et de la formation !

La lutte continue !

Je vous remercie.

Fait à Tahoua le 11 mai 2022

 

 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...