4ème Assemblée générale ordinaire du Mouvement des Jeunes pour le Développement et l’Education Citoyenne : Amendement, adoption des textes de l’organisation et renouvellement de ses organes à l’ordre du jour

Le Mouvement des Jeunes pour le Développement et l’Education Citoyenne (MOJEDEC) a tenu dimanche 26 Juin à Niamey, sa quatrième Assemblée générale ordinaire. Conformément aux textes régissant cette organisation, le mandat en cours (2019-2022) est arrivé à son terme. Au cours de cette assise, les différentes délégations présents auront à discuter de plusieurs points inscrits à l’ordre du jour notamment la présentation et adoption du bilan moral et financier du mandat passé, la présentation de l’exposé du motif sur les différentes modifications apportées sur les textes du MOJEDEC, la présentation, amendement et adoption des statuts et règlement intérieur du MOJEDEC, élection et mise en place des organes du MOJEDEC et divers. C’est le président du Conseil d’Orientation Stratégique du MOJEDEC qui a présidé l’ouverture des travaux en présence du président du Bureau exécutif National de l’organisation ainsi que des représentants des structures sœurs de la société civile et des invités.

A l’ouverture des travaux, le président du Conseil d’Orientation Stratégique du MOJEDEC a rappelé que cette organisation est née de la volonté des  jeunes étudiants bénévoles qui ont jugé nécessaire d’apporter leur contribution aux actions communautaires dans le but d’améliorer les conditions de vie des populations. Il a ajouté que le MOJEDEC vise la promotion de la démocratie, la culture de la paix et la bonne gouvernance en son sein puis au-delà. M. Abou Zeidi Sanoussi Abdoul-Aziz a fait remarquer qu’au fil du temps, l’organisation s’est agrandie et s’est crédibilisée aussi aux yeux de ses partenaires au point où il y a eu cette nécessité d’intégrer des organes qui peuvent aider le BEN/MOJEDEC dans le bon fonctionnement et la réussite d’actions engagées.

S’adressant à cette jeunesse du MOJEDEC, le président du Conseil d’Orientation Stratégique du MOJEDEC a souligné la nécessité de garder ce bon niveau atteint par cette structure. 

Auparavant, le président du BEN/MOJEDEC, M. Ali Maman a énuméré plusieurs actions accomplies au cours du mandat qui vient de s’achever entre autres la tenue régulière de réunions et des sessions du Conseil d’Orientation, la préparation, l’élaboration et la soumission de plusieurs projets et programmes à des partenaires, la coordination de la mise en œuvre d’au moins cinq importants projets et programmes avec le soutien des partenaires dont le Projet Appui à l’éducation, la santé reproductive et la planification familiale dans la commune de Tamaské (Tahoua) réalisé avec le soutien de l’Ambassade des USA au Niger, le Projet action pour la transparence des élections au Niger : « les jeunes s’engagent», avec OSIWA, le Projet : Voix des jeunes et des femmes pour le développement MURYARMU-GURIN MU», VJF-Dev, avec OXFAM, le Projet Appui à la Prévention des Conflits Electoraux au Niger (PAPCEN) financé par USAID/REWARD, le Projet : « Appui au monitoring des droits humains, l’accès à la justice et l’amélioration des liens de confiance et de collaboration entre les forces de défense et de sécurité intérieure et les populations dans les communes de Tébaram, Takanamatt, Madarounfa et de Dan Issa » financé par l’Institut Danois des Droits de l’Homme (IDDH, toujours en cours) et le Programme de Prévention de l’Extrémisme Violent et de promotion de la Résilience. A cela s’ajoute, selon M. Ali Maman, l’adhésion de cette association à plusieurs réseaux et collectifs des OSC au plan national et régional, etc.

Evoquant la nouvelle vision du MOJEDEC il a dit que le contexte et la performance de leur organisation leur « imposent d’opérer des reformes pour mieux conduire et suivre la mise en œuvre de leurs programmes et projets ». « C’est pourquoi, la présente assemblé générale est pour nous une opportunité pour l’amendement et l’adoption des textes du MOJEDEC, l’amendement et l’adoption des politiques et manuels pour renforcer la gouvernance et la gestion des programmes du MOJEDEC et l’amendement et l’adoption des outils de gestion financière du MOJEDEC », a-t-il conclu.

 Mamane Abdoulaye(onep)

 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...