« Ai-je réellement le choix ? » : le président du Mali annonce sa démission à la télévision

Ibrahim Keita 
Renversé par un coup d’Etat, le président a annoncé lui-même sa démission, le 18 août, à la télévision. Les militaires ont affirmé vouloir mettre en place une « transition politique civile » devant conduire à des élections générales dans un « délai raisonnable ».

Renversé par un coup d’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta, président du Mali, a annoncé sa démission, le 18 août à la télévision.
Président depuis 2013, ancien premier ministre, élu à deux reprises, en proie à une érosion de son pouvoir, Ibrahim Boubacar Keïta avait été arrêté par des militaires dans l’après-midi du 18 août, et amené de force dans le camp de Kati, au nord de la capitale, où avait commencé le matin même une mutinerie. Les militaires ont affirmé vouloir mettre en place une « transition politique civile » devant conduire à des élections générales dans un « délai raisonnable ».
Le Monde