M. Mamadú JAO, le nouveau Commissaire de la CEDEAO en charge de l’Education, de la Science et de la Culture a pris fonction ce mois à Abuja

M. Mamadú JAO, le nouveau Commissaire de la CEDEAO en charge de l’Education, de la Science et de la Culture a pris fonction ce mois à Abuja 
 
M. Mamadú JAO est le nouveau Commissaire de la CEDEAO en charge du Département de l’Education, de la Science et de la Culture. Originaire de la Guinée-Bissau, il a été nommé à ce poste après le décès à Dakar au Sénégal de l’ex Commissaire, le Professeur Leopoldo Amado, le 24 janvier 2021. Avant sa nomination, M. Mamadú JAO était depuis 2013, le Représentant Adjoint du Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP) en Guinée-Bissau. 
 
Né le 12 Août 1958 à Buba en Guinée-Bissau, le Commissaire Mamadú JAO a eu un riche parcours professionnel. Avant sa prise de fonction en Août 2021 à la CEDEAO, il était fonctionnaire des Nations Unies. En 2012, il fut professeur invité au département d'anthropologie de l'Université de Campinas au Brésil et également professeur à l'Université Jean Piaget de Guinée-Bissau de 2011 à 2012.  
 
Il a également été le Directeur du Programme de recherche et d'action pour la consolidation de la paix en Guinée Bissau (Voz di Paz), en partenariat avec Interpeace, Genève, Suisse, de 2007 à 2010, puis membres du groupe de recherche « Stratégies locales de gestion des conflits en Guinée-Bissau » (INEP, en partenariat avec l'Université de Bayreuth / Allemagne), ayant développé des recherches sur les questions liées aux conflits interethniques en Guinée-Bissau, jusqu’en 2012. 
 
La grande partie de sa carrière professionnelle a été faite à l'Institut National d'Etudes et de Recherches de la Guinée-Bissau (INEP), le plus grand centre de recherche en sciences sociales et sciences naturelles en Guinée-Bissau, où il occupa divers postes depuis 1988, avant d’être Directeur de 1999 à 2012.    
 
En 2010, il a défendu avec succès une thèse de doctorat en Études Africaines Interdisciplinaires, spécialisée en "Structures et Dynamiques Sociales en Afrique" sur le thème «Stratégies de vie et de survie en contexte de crise : les Mancanhas de la ville de Bissau » qui a également été publié en 2015.  Il a également publié en 1999, un livre intitulé « Intervention rurale intégrée: expérience du nord de la Guinée-Bissau ». Il a également participé à plusieurs conférences (nationales et internationales), dirigé et coordonné plusieurs études, et publié plusieurs articles dans plusieurs revues. 
 
Le Commissaire Mamadú JAO est marié. Il parle le portugais, le français, l’anglais (raisonnable), le russe, le créole et le peulh.