1ère et 2ème journées de la 42ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle : Plus de deux tiers des lutteurs sont tombés en deux jours, dont de grands favoris

Le samedi et dimanche derniers ont constitué les deux premiers jours des compétitions de la 42ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle qui se tiennent cette année à Niamey. Ces deux premières journées ont vu la chute de plusieurs lutteurs parmi lesquels des grands favoris. Elles ont aussi permis au public de découvrir d'autres jeunes lutteurs talentueux et d'avenir. Les spectateurs ont assisté à des combats de grande facture.

Hier dimanche 26 décembre, deuxième journée les rencontres se sont poursuivies avec au programme Zinder contre Agadez et Dosso contre Tahoua dans la matinée, puis Niamey contre Maradi et Tillabéri contre Diffa dans l’après midi.

Ainsi, à l'issue des deux rencontres de la matinée Agadez a battu Zinder sur le score de 5 à 4 et un match nul. Ce qu'il faut retenir dans cette confrontation, c’est que Zinder a perdu un de ses invaincus, le lutteur Gali Kabirou, mais elle a conservé son favori Lawali Abdou Dan Tela qui a pu passer que grâce à un avertissement écopé par le lutteur d’Agadez. Cette région (Agadez) a conservé ses deux favoris invaincus que sont Saley Daouda et son dauphin Mahaman Baba. La deuxième rencontre de la matinée, certes la plus alléchante a vu s’affronter les écuries de Dosso et Tahoua. Elle s’est soldée par un score de 5 victoires pour chacune des deux équipes. On retiendra que les deux équipes ont chacune perdu des invaincus et pas des moindres. Tahoua a perdu deux et garde 4, tandis que Dosso a perdu 3 invaincus et en garde 4 dont l’archi favori au Sabre en la personne de Issaka Issaka.  Toutefois, son combat face Dan Tambèye a été jugé truqué par la commission chargée des combats truqués. Ce qui a amené la fédération nigérienne de luttes (FENILUTTES) à infliger de lourdes sanctions au lutteur de Tahoua Dan Tambèeye, dont une suspension d’un an de toutes les compétitions ainsi que son non remplacement par l’équipe de Tahoua pour la suite des compétitions de cette 42ème édition, cela conformément aux dispositions du Code de la lutte traditionnelle.

Dans l'après-midi, l’écurie de la région de Niamey a croisé le fer avec celle de Maradi tandis que l’écurie de Tillabéri a affronté celle de Diffa. La première confrontation s’est soldée par un score de 5 victoires pour Niamey et 4 pour Maradi et un match nul. Une rencontre électrique et plein de rebondissements. En effet, au deuxième combat qui a opposé Sabo Abdoulaye de Niamey à Dala Abani de Maradi et qui s’est soldé par un match nul, l'entraîneur de Niamey Barmou Lallé a saisi le jury pour une victoire en faveur de son lutteur Sabo Abdoulaye car selon lui, "le lutteur de Maradi aurait saisi la culotte de son lutteur et l’aurait même mordu pendant du combat". Mais le jury a entériné la décision de l'arbitre. Le lutteur de Niamey et son encadrement ont protesté retardant le combat suivant. La tension s’est finalement estompée et les combats ont repris après une trentaine de minutes d'interruption. A l'issue de cette rencontre 5 invaincus de Niamey y compris son leader Yacouba Adamou sont sortis, mais Niamey a perdu deux gros morceau Sabo Abdoulaye et Adamou Abdou. Maradi elle a conservé 4 invaincus dont Aïbo Hassane un des favoris de cette édition.

La deuxième rencontre d’hier après-midi était tout aussi attendue parce qu’il ya le champion en titre Ousmane Hassane de Tillabéri sur la liste. Entré en combats en 4ème position, le détenteur du Sabre n’a pas fait trop de détails et a fait mordre la poussière à son adversaire de Diffa. La rencontre entre les deux régions de l’extrême Est et l’extrême Ouest du pays s’est finalement soldée par le score de 5 victoires à 4 en faveur de Tillabéri et un match nul. Il faut noter aussi ici, l’issue du combat de Mansour Issa, fin technicien de Diffa est allée jusqu’au comité ad’hoc, à la suite d’une réclamation formulée par Tillabéri, puis un appel de Diffa.

Il faut rappeler que le samedi 25 novembre, première journée des compétitions, a vu s’opposer dans la matinée, la région de Dosso (incontestable favori) à celle de Tillabéri (détentrice du Sabre). Cette rencontre s'est soldée par une victoire de Dosso par 7 contre 3 pour Tillabéri. A l'issue de cette rencontre il faut noter que de grands favoris des deux régions sont sortis invaincus sauf Noura Hassan et Soumaila Abdou de Dosso. Le détenteur en titre du Sabre à savoir Ousmane Hassane de Tillabéri s'en est sorti à l'issue de son combat contre Moussa Oumarou, après une minute 56 secondes. Ousmane Hassane sera accompagné par deux autres invaincus de Tillabéri à savoir Halirou Aminou et Anass Amadou. Quand au leader de Dosso Issaka Issaka et ses compagnons Ali Seyni, Issiakou Moussa, Ibrahim Namata ont remporté leurs combats.

La deuxième rencontre de la matinée a opposé les lutteurs d'Agadez à ceux de Maradi. Cette rencontre s’est soldée par une victoire de Maradi, avec 6 victoires contre 2 pour Agadez et 2 combats nuls. Là également, il faut noter la victoire sans difficulté du grand favori Aïbo Hassan de Maradi qui a lutté en dernière position. Outre Aïbo Maradi garde d'autres potentiels favoris à l'image de Dala Abani, Idi Yelo, Malam Klemboua, Maty Souley. Cependant Maradi a perdu un de ses grands et expérimentés lutteurs, Moussa Abdoulaye tombé sous la foudre de Saley Daouda, grand favori et espoir d'Agadez. Saley Daouda sera accompagné par Mahaman Baba Harouna qui n'est pas des moindres parmi les favoris. Mais Agadez a perdu également un favori en la personne de Rabiou Abdou Kankoura qui s'est vu contraint à un match nul face au jeune lutteur de Maradi Badamassi Oumarou.

Dans l'après-midi, de cette première journée les compétitions ont mis aux prises les régions de Tahoua contre Diffa et Niamey contre Zinder.

Dans la première opposition, Tahoua a remporté la partie face à Diffa sur le score de 6 victoires à 3 et un match nul. Dans cette rencontre Tahoua a perdu deux de ses favoris, à savoir Dan Tambaye et Yahaya Kaka. Si Dan Tambaye a été terrassé par son adversaire, Mourtala Ibrahim, Yahaya Kaka lui a été tenu en échec par le jeune espoir de Diffa Ibrahim Laouali. Pour Diffa, son favori Mansour Issa est sorti victorieux de son combat face à un jeune de l'Ader Bello Illa. Mansour sera accompagné par Mourtala Ibrahim tombeur de Dan Tambaye et de Daouda Sarko. Mais Diffa perd Ari Kabaléwa un autre espoir de cette région.

La deuxième rencontre a mis aux prises, la région de Zinder à celle de Niamey. Cette rencontre s'est soldée par un score sans appel de 8 contre 2 en faveur de Niamey. Il faut dire que Niamey avec sa jeune  équipe n'a pas eu des difficultés pour arriver à bout de l'équipe de Zinder. Tous les grands favoris de Niamey sont sortis victorieux de leurs combats. Il s'agit de Yacouba Adamou, Adamou Abdou, Tassiou Ibrahim et Sabo Abdoulaye. Mais il faut compter avec les autres invaincus de Niamey, Abdoulaye Habibou, Aboubacar, Abdou Hassan et Aminou Ibrahim. La région de Zinder garde encore son leader Laouali Abdou Dan Tela, qui sera accompagné du jeune Kabirou Gali. Le public a apprécié des combats très bien animés entre Zinder et Niamey.

 Le programme d'aujourd'hui lundi 27 décembre 2021 prévoit, dans la matinée la rencontre entre Tahoua et Maradi, puis Tillabéri et Zinder. Dans l’après, Diffa croisera Agadez et la soirée sera clôturée par le choc entre Dosso et Niamey.

A la fin de la 2ème journée, 22 lutteurs restent encore invaincus sur les 80.

Ali Maman(onep)

27 décembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/ 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...