Au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération : Le Chef de délégation du CICR présente ses lettres d’accréditation

Le Chef de délégation du Comité International de la Croix-Rouge, M. François Moreillon a présenté hier mercredi 11 Août 2021, ses lettres d’accréditation au Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Massoudou Hassoumi.

Lancement officiel des activités du projet Gouvernance Résiliente «Jagoranci» de l’USAID : Renforcer le contrat social entre l'État et les citoyens et améliorer la résilience des communautés

 

Le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, M. Alkache Alhada a procédé hier matin au lancement officiel du projet Gouvernance Résiliente au Niger dénommé «Jagoranci» qui veut dire à la fois gouvernance et leadership en langue haoussa. Ce projet qui vient en appui aux efforts du gouvernement a pour but de renforcer le contrat social entre l'État et les citoyens et d'améliorer la résilience des citoyens, des ménages et des communautés. Mis en œuvre par Counterpart International en consortium avec ses cinq partenaires dont : deux internationaux DAI Global et VIAMO et trois nationaux que sont Alternative Espace Citoyens, le Réseau d'Appui aux Initiatives Locales, et Initiative Knowledge Research Technical Advisory (IKRA), ce projet est financé par le gouvernement américain par l'entremise de l'Agence des Etats Unis pour le Développement International (USAID) pour un montant de 19.799.587 dollars soit 10.938.400,000 FCFA.

 

Dans son discours de lancement, le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a indiqué que le projet Jagoranci renforcera la capacité des communes à agir comme des pôles résilients pour un développement local inclusif. De façon spécifique, a-t-il précisé, ‘’Jagoranci’’ améliorera la compréhension des responsables locaux de leurs responsabilités en matière de gouvernance communale pour résoudre les défis locaux, renforcera la capacité des communes à remplir leurs fonctions clés, et enfin promouvra la sensibilisation et l'initiative des citoyens pour relever les défis partagés.

«Comme vous pouvez le constatez, le projet ‘’Jagoranci’’ s'aligne parfaitement sur les orientations et les priorités du document cadre de politique nationale de décentralisation et le Programme de Développement Economique et Social (PDES) 2017-2021 à son Axe 4 Amélioration de la Gouvernance, paix et Sécurité», a fait remarquer M. Alkache Alhada. Aussi, a-t-il ajouté, le projet contribuera à l'atteinte des objectifs du Programme 8 (Consolidation de l'efficacité et de la transparence des Institutions), et du sous-programme 8.2: Renforcement de la gouvernance des collectivités territoriales (Soutenir le développement local et communautaire durable).

Le projet Jagoranci apportera un appui à trois régions du Niger à savoir Maradi, Tillabéri et Zinder pour un ensemble de dix-neuf communes soit une cible de 10.567 citoyens et élus. Ces appuis multiformes, faut-il le noter, permettront d'accompagner les acteurs clés de la gouvernance locale et de la décentralisation au Niger.

Ainsi, avec 85% de nouveaux élus et 90% des nouveaux membres des exécutifs des collectivités et la récente mise en œuvre des exécutifs de l'Association des Municipalités et de l'Association des régions du Niger, le ministre de l’intérieur et de la décentralisation s’est dit convaincu que ‘’Jagoranci’’ a un terreau fertile pour accompagner les collectivités à construire et renforcer un développement endogène inclusif, planifié et coordonné. M. Alkache Alhada a rassuré l'USAID et CounterPart international de la disponibilité des autorités administratives et des Services Techniques déconcentrés à tous les niveaux pour l'accompagnement et l'appui conseil aux collectivités territoriales dans la mise en œuvre de ce projet. Il a aussi exhorté tous les directeurs centraux, régionaux, départementaux et communaux, ainsi que les acteurs des collectivités territoriales à s'impliquer pleinement dans la mise en œuvre des différentes activités, seul gage de la réussite de ces interventions.

Le Chef de projet, M. Ousmane Kabélé Camara a pour sa part ajouté que le projet Jagoranci est un projet d’appui au renforcement de la gouvernance locale faisant partie de l’initiative RISE 2 au Niger. Il a fondé l'espoir que le projet Jagoranci soit un modèle de collaboration multi-acteurs et d'adaptation et de mise à l'échelle des bonnes pratiques et expériences afin de contribuer de manière efficiente et efficace à l'amélioration de la gouvernance locale et la résilience des communautés. M Camara a enfin réaffirmé l’engagement de CounterPart International à œuvrer aux côtés du ministère pour appuyer la mise en œuvre de la politique nationale de décentralisation et les priorités du gouvernement en matière de gouvernance locale.

Présent au lancement du projet, l’ambassadeur des Etats Unis, SE  Eric P. Whitaker a souligné l’importance de la gouvernance qui, a–t-il dit, s'inscrit dans l'approche régionale de l'USAID pour renforcer la résilience au Sahel. En effet pour Eric P. Whitaker, les activités de gouvernance sont complémentaires aux autres activités de développement de l'USAID et renforceront le contrat social entre l'État du Niger et ses citoyens.

 Rahila Tagou(onep)

11 août  2021
Source : http://www.lesahel.org/