Signature de convention de garantie entre le FSA et la BOAD relative au projet de construction et d’exploitation de la ‘’Tour Entente’’ à Abidjan (Côte d’Ivoire) : La FSA consent une couverture garantie de 7,5 milliards CFA en faveur de la BOAD

 

Le Directeur Général du Fonds de Solidarité Africain (FSA), M. Ahmadou Abdoulaye Diallo, et le président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), M. Serge Ekue, ont conjointement signé, hier matin, une convention de garantie entre les deux organisations. Cette cérémonie consacre la formalisation d’une intervention en garantie du FSA en faveur de la BOAD relative au projet de construction et d’exploitation de la ‘’Tour Entente’’, un immeuble à usage locatif à Abidjan décidé par la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement du Conseil de l’Entente tenue à Niamey le 11 juillet 2016. Notons que la « Tour Entente » sera construite en vingt-quatre (24) mois et comportera 30 niveaux dont 5 niveaux de sous-sol et nécessitera au total des ressources financières de presque quarante-neuf (49) milliards de FCFA.

Le Directeur Général du Fonds, de Solidarité Africain a, de prime abord fait, dans  un bref aperçu sur le bilan de la relation existante entre le FSA et la BOAD. Ainsi, a-t-il indiqué, à la date du 12 Août, le Fonds de Solidarité Africain est intervenu trente une  (31) fois en faveur de la BOAD sous forme de garantie  pour faciliter le financement de projets, tous créateurs d’emplois et grands contributeurs à la formation des PIB de tous les  Etats membres de l’UEMOA à l’exception d’un seul.

Et le montant total des garanties octroyées, a confié le directeur général du FSA, est d’environ soixante un (61) milliards de FCFA pour une mobilisation de financements de cent soixante–huit (168) milliards de FCFA. Ce bilan, a reconnu M. Ahmadou Abdoulaye Diallo, est assurément éloquent. Mais a-t-il précisé, il est possible de faire d’avantage et mieux. Il a à cet effet appelé la BOAD à mettre en synergie leurs instruments financiers à travers la formalisation de plans d’actions pour contribuer au développement des secteurs créateurs de richesse et d’emplois durables, à savoir l’agriculture, l’industrie, etc.

Le Président de la Banque Ouest Africaine de Développement a, à son tour  rappelé que la conférence a retenu la BOAD  pour l’arrangement et la structuration du financement. La banque a naturellement accepté d’intervenir à hauteur de 15 milliards de francs CFA à travers un prêt à la société SGTE SA, et a sollicité le FSA pour la couvrir sous forme de garantie, à hauteur de 50% soit 7,5 milliards. Cet accompagnement du FSA, a-t- il dit, va faciliter le décaissement des fonds de la BOAD pour la réalisation du projet de la ‘’tour entente ‘’. Tout en soulignant qu’on ne peut pas parler de développement sans décaissement.

Relativement au projet objet de la signature de la convention de garantie, il a expliqué qu’il s’agit d’un projet de construction d’un grand immeuble à usage de bureaux et centre commercial. En effet, ce projet, a-t-il précisé, s’inscrit dans le cadre de la stratégie de modernisation et de revalorisation de la commune du plateau mise en place par les autorités ivoiriennes. Cela, a-t-il dit, confirme la détermination du FSA et de la BOAD à contribuer davantage au développement économique de leur espace communautaire, leur bien commun.

Par Rahila Tagou(onep)

13 août  2021
Source : http://www.lesahel.org/