Réunion du comité de pilotage sur l’étude de l’armature commerciale de la Ville de Niamey : Pour la validation du projet de construction et d’aménagement des marchés de la capitale

Le président du Conseil de ville de Niamey, le député-maire Oumarou Dogari Moumouni a présidé, hier matin à Niamey, la réunion du comité de pilotage de l’étude de faisabilité sur le projet d’approvisionnement alimentaire de la Ville de Niamey. Cette étude financée par l’Agence Française de Développement (AFD) a pour objectif de décrire de façon scientifique comment il faut reconstruire les différents marchés de Niamey dans les règles de l’art. Cette cérémonie s’est déroulée en présence de la directrice par intérim de l’AFD Niger, des vices maires, des conseillers de Ville de Niamey et des cadres techniques du comité de pilotage.

Au cours de cette rencontre, les participants ont échangé sur les différentes composantes du projet. La première composante est relative à la construction du marché Dolé ; la deuxième composante porte sur l’aménagement du marché Dar Es salam et celui de Harobanda et enfin la troisième composante est celle de la gestion et du renforcement des capacités des acteurs (les services techniques de la collectivité et les commerçants), le tout  pour un montant estimé à 11 milliards franc CFA.

A l’entame de cette réunion, le député maire, président du Conseil de Ville de Niamey a tout d’abord rappelé que cette réunion se tient dans le cadre du comité de pilotage à l’étude de l’armature commerciale de la ville de Niamey engagée depuis 2018 mais qui a rencontré, dans son exécution, un certain nombre d’obstacles notamment la pandémie du covid-19 et certaines étapes qui n’ont pas été validées par les différents partenaires. M. Oumarou Dagari Moumouni a précisé que ce comité de pilotage est rendu nécessaire parce qu’il faut déjà adopter ou valider ce rapport et décider de la suite à donner à l’étude. «La ville de Niamey a exprimé son désir de pouvoir mener à son terme ladite étude et nous allons donc aujourd’hui suivre la présentation des différents rapports  et pouvoir procéder à la validation», a-t-il expliqué.

Aussi, le président du Conseil de la Ville de Niamey a souligné que cette rencontre est une étape importante dans le cadre de la poursuite de cette étude pour la Ville de Niamey qui concerne l’armature commerciale de la Ville de Niamey à travers une composante de construction d’une plateforme alimentaire, l’aménagement des marchés secondaires et enfin le renforcement de capacité. Par ailleurs, M. Oumarou Dagari Moumouni a évoqué les différentes possibilités pour le bouclage du financement afin d’aller vers la concrétisation de ce projet qui fait partie des projets importants de la ville de Niamey.  «Nous allons nous mettre dans la posture de créer les conditions de pouvoir trouver ce financement à travers l’AFD ou d’autres partenaires», a-t-il indiqué.

Pour sa part, la directrice par intérim de l’Agence Française de Développement (AFD) a précisé que ce projet est d’une importance capitale pour la Ville de Niamey car, il permet d’accueillir plus de 40% de la population urbaine du Niger, d’où la nécessité de cette rencontre.

De son côté, le consultant du Projet du plan d’étude de construction des différents marchés de la Ville de Niamey, M. Michelon Benjamin  a exposé par visioconférence le contenu de l’étude de l’armature commerciale de la Ville de Niamey. Dans cet exposé, il a souligné certaines préoccupations qui concernent le montage financier sur l’enveloppe budgétaire totale, les modalités de financement et les investissements qu’il faut pour la plateforme alimentaire, la priorisation des autres investissements identifiés et le renforcement de capacités. 

 Yacine Hassane et Mahamadou Oumarou (Stagiaire)

31 août 2021
Source : http://www.lesahel.org/