Congrès constitutif du SYNADAP-GSM : Les distributeurs agréés des produits GSM renforcent leur unité d’action

Le syndicat national des distributeurs agréés des produits GSM du Niger (SYNADAP_GSM) a tenu hier jeudi 19 août 2021 son 1er congrès constitutif. Le thème retenu est la «contribution d’un distributeur agréé face aux triples défis : économique, sécuritaire et sanitaire lié à la pandémie au COVID-19 ».

Dans son discours d’ouverture, le secrétaire  général de l’Union Démocratique des Travailleurs du Niger (UDTN), M. Abdou Souley a affirmé que la tenue de ce congrès statutaire se justifie par la volonté commune de toutes les militantes et de tous les militants du SYNADAP-GSM de renforcer davantage leurs unités d’actions, leur cohésion, leur solidarité afin d’affronter les défis du millénaire dans un contexte marqué par la complexité de l’environnement et les exigences de la mondialisation. Il a aussi par la suite évoqué les principaux objectifs assignés à ce congrès, notamment faire le bilan des actions menées durant 45 jours (la date de création dudit syndicat) ; la révision des statuts et règlements intérieurs afin de les adapter aux exigences du moment ; réfléchir sur la thématique posée qu’est la contribution d’un distributeur agréé des produits GSM face aux triples défis : économique, sécuritaire et sanitaire lié à la pandémie du Covid-19 ; adopter des motions, résolutions et recommandations ; définir un cahier de charges pour les quatre prochaines années et enfin d’élire un nouveau bureau pour un mandat de quatre (4) ans.

Par ailleurs, M. Abdou Souley a invité les participantsde travailler étroitement dans le cadre de partenariat gagnant gagnant avec les compagnies de téléphonie et de privilégier le dialogue comme seule alternative en cas de besoin. « Je fonde l’espoir que les travaux de ce congrès déboucheront sur l’adoption de nouveaux textes, sur l’élaboration des résolutions et recommandations et surtout l’élection d’un nouveau bureau » a-t-il souligné.

Auparavant, le président provisoire du SYNADAP-GSM M. Mahamane Sani a indiqué que ce congrès constitutif se justifie par la volonté des membres du bureau provisoire du SYNADAP-GSM animés par la volonté de respecter les textes législatifs et réglementaires, le code de travail, le statut général de la Fonction Publique et les conventions de l’OIT.  « C’est pourquoi, je lance un appel à l’endroit de tous les congressistes à la cohésion, à l’union sacrée, à la paix, à la mobilisation et à l’implantation de notre jeune syndicat partout sur le territoire national» a-t-il déclaré.

Pour le président provisoire, le thème étant d’actualité et dont l’importance n’est plus à démontrer car au moment où se tient le congrès constitutif, les distributeurs agréés des produits GSM rencontrent énormément des problèmes avec certains de leurs partenaires.

Selon M. Mahamane Sani, la question de la communication et les produits GSM doivent être au cœur de toutes les politiques du gouvernement. En ce sens il invite le ministère en charge de l’économie numérique et les compagnies des produits GSM d’impliquer le SYNADAP-GSM dans toutes leurs activités afin de préparer la relève de demain.

Par Rachida Abdou Ibrahim(onep)

03 septembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/