Atelier de renforcement de capacité sur le leadership : Accompagner le leadership féminin

Le Haut-Commissariat à la Modernisation de l’Etat (HCME) a organisé, mardi dernier à Niamey, un atelier d’échanges et de renforcement de capacité sur le leadership à l’endroit de plusieurs organisations féminines œuvrant dans le domaine des Organisations de la Société Civile (OSC), des institutions administratives notamment les communes, la région et autres structures de l’Etat. Cet échange d’une journée vise d’une part à promouvoir le leadership au niveau de ces structures féminines et d’autre part à aider ces acteurs pour qu’ils puissent participer pleinement au développement de notre pays. L’ouverture des travaux  a été présidée par le directeur de la formation au Haut-Commissariat à la Modernisation de l’Etat, M. Samaila Idi Dan Bouzou.

Au cours de cette rencontre, les participants ont échangé autour de deux principales thématiques dont la première est axée sur les techniques du leadership et la seconde sur les aspects pratiques du leadership au Niger.

À l’ouverture des travaux, le directeur de la formation au Haut-Commissariat à la Modernisation de l’Etat, M. Samaila Idi Dan Bouzou a rappelé le contexte nigérien caractérisé par l’organisation de récentes élections générales qui ont permis l’émergence de nouveaux acteurs et actrices sur la scène politique. D’où l’intérêt et l’opportunité qu’offre ce cadre dédié à la formation sur le leadership.

Selon M. Samaila Idi Dan Bouzou, le Haut-Commissariat a prévu dans son agenda de cette année diverses activités dont le renforcement des capacités des femmes. Il a ajouté  qu’une première formation a déjà eu lieu et cette fois-ci, il s’agit d’échanger autour des techniques du leadership.

Le directeur de la formation au Haut-Commissariat à la Modernisation de l’Etat a assuré que d’énormes efforts ont été consentis par l’Etat en termes d’accompagnement des femmes dans la promotion de leur droit au Niger, tout en reconnaissant que beaucoup reste à faire.

Par ailleurs, le directeur de la formation a assuré les participants de  l’engagement de son institution à poursuivre ses actions en faveur des acteurs de développement conformément à sa mission, tout en soulignant la nécessité pour ces acteurs d’être assidus, gage d’une bonne compréhension des sujets abordés au cours de ces échanges et  partage d’expériences.

Mamane  Abdoulaye

19 octobre 2021
Source : http://www.lesahel.org/