Poursuite de la visite de prise de contact du ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Dr Boubakar Hassan s’informe des conditions de travail à l’ANAJJ et à l’IGSJ/P

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Dr Boubakar Hassan  poursuit la série de visites qu’il a entreprises dans les services relevant de son département ministériel. Hier  matin, le ministre et sa délégation ont visité l’Agence Nationale de l’Assistance Juridique et Judiciaire (ANAJJ) et l’Inspection Générale des Services Judiciaires et pénitentiaires. L’objectif de cette sortie est de s’enquérir des conditions de travail du personnel de ces différents services.

A son arrivée au niveau de l’Agence Nationale de l’Assistance Juridique et Judiciaire (ANAJJ), le ministre et sa délégation ont été accueillis par la directrice générale de l’ANAJJ, Mme Abdourahaman Amina Moussa. Puis, la délégation a visité les différents bureaux, la salle de réunions et la salle informatique. Au cours cette visite, la directrice générale de l’ANAJJ a d’abord expliqué le rôle, les missions de cette agence. Aussi, elle a énuméré les difficultés que la structure rencontre dans le cadre de son  fonctionnement. Elle a fait savoir que la subvention que l’Etat donne à l’ANAJJ ne permet pas de couvrir la prestation des 10 bureaux d’assistance juridique et judiciaire installés auprès des dix TGI du pays. Il ya aussi une insuffisance des bureaux, un manque du personnel, un problème d’électricité et d’eau, etc.

Le ministre et sa délégation ont ensuite été à l’Inspection Générale des Services judiciaires et pénitentiaires, où ils ont eu aussi à visiter les bureaux et autres salles. Lors de la réunion regroupant les cadres de cette structure et la délégation ministérielle, l’inspecteur général, M. Hassane Djibo a également notifié au ministre de la Justice, Garde des Sceaux les difficultés rencontrées par l’Inspection Générale des Services Judiciaires dans son fonctionnement. Il s’agit entre autres du manque de formation de personnel, de l’insuffisance d’équipement mobilier (matériel et bureautique), du manque d’un centre de documentation informatique, du manque des agents de saisie, et enfin le manque de bâtiment propre à l’Inspection.

A l’issue de cette visite, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Dr Boubakar Hassan a salué et encouragé l’ensemble du personnel pour le travail abattu durant tout ce temps en dépit des difficultés et autres obstacles rencontrés. «J’ai pris bonne note de toutes vos contraintes ainsi que des défis auxquels vous êtes confrontés et je vous assure qu’ensemble nous allons trouver des solutions à vos différents problèmes», a-t-il dit aux responsables des deux institutions. Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux a enfin exhorté le personnel  à  continuer ce  travail  au bénéfice du pays.

Yacine Hassane

27 avril 2021
Source : http://www.lesahel.org/