Lancement du projet Afri’Kibaaru : Sensibiliser les populations du Sahel, à travers les médias, sur les défis du développement durable

Proposer la production et la diffusion d'informations liées au développement durable, dans plusieurs langues locales et la formation de journalistes au traitement de ces questions dans sept pays du Grand Sahel, c’est l’objectif poursuivi par le Projet Afri'Kibaaru que mettra en œuvre Canal France International (CFI) et France Médias Monde sur financement de l'Agence Française de Développement (AFD), dans les 42 prochains mois. Le lancement des activités dudit projet sont au centre d’un séminaire ouvert depuis hier matin à Niamey, par le ministère de la Communication et l’AFD-Niger.

Afri'Kibaaru sensibilise, à travers les médias, les populations de sept pays du Grand Sahel aux enjeux liés au climat, au genre, à la santé ou encore à l'éducation et contribue à renforcer leur participation au débat public. Il s’agit, de proposer aux populations du Grand Sahel des informations fiables, accessibles et attractives pour appréhender le développement durable et devenir acteurs de sa mise en œuvre. Le séminaire consacrant le lancement des activités dudit projet constitue un cadre d'échange, de dialogue ouvert et de partage entre ses acteurs sur les thématiques liées à la mise en œuvre des Objectifs du Développement Durable et la façon dont les médias se mettent au service de ces sujets.

Pour M. Ali Seydou, représentant le ministre de la Communication et des relations avec les institutions, l'organisation de ce séminaire est fort utile puisqu’elle permet non seulement de jauger la hauteur des actions de communication et d'information menées par les médias nigériens sur les Objectifs du Développement Durable, mais aussi de jauger surtout leur engagement en faveur des communautés qu'ils devront accompagner dans la construction de nouveaux savoirs sur la santé, l'éducation, les changements climatiques, l'égalité entre l'homme et la femme, etc. C’est également l’occasion pour le ministère d'apprécier la marque d'intérêt des partenaires comme CFI et France Médias Monde.

«Les activités du projet Afri'Kibaaru s'inscrivent dans la continuité du projet Média Sahel et du projet-pilote Dialogue Sahel qui, depuis 2019, ont permis aux médias nigériens et à ceux de l'espace sahélien en général, d'offrir des contenus interactifs et innovants sur les thématiques et problématiques de la jeunesse, en créant des espaces de dialogue et de mise en valeur des initiatives de jeunes», souligne l’inspecteur général des services au ministère de la Communication et des Relations avec les institutions, M. Ali Seydou. Aujourd'hui, c’est donc un palier supplémentaire qui est franchi avec le projet Afri'Kibaaru qui, selon lui, offre aux médias nigériens des opportunités inouïes pour «améliorer leur contribution à la prise en charge de toutes les variables de notre développement, en faveur de la formation des opinions et des convictions sur les causes de notre mal développement».

A ce titre, l’inspecteur des services a invité les responsables des médias, à participer activement aux échanges avec les animateurs des sept modules qui seront soumis à leurs appréciations au cours des prochains jours. M. Ali Seydou, s’est dit rassuré que les responsables des médias sauront s'approprier les thématiques de ce séminaire afin de «s'investir davantage dans la verbalisation de messages forts et proactifs, en parfaite cohérence avec les ambiances orales des communautés de base et leurs attentes et besoins en informations sur les ODD, nécessaires au développement, surtout en milieu rural».

Ismaël Chékaré(onep)

05 mai 2021
Source : http://www.lesahel.org/