Mission de travail à Rabat au Maroc : La Commission Climat pour la Région du Sahel (CCRS) poursuit la mise en oeuvre de la Feuille de route de l’opérationnalisation de son Secrétariat Permanent

Le Coordonnateur du Cadre Transitoire Opérationnel de la Commission Climat pour la Région du Sahel (CTO-CCRS), M. Issifi Boureima, a conduit une mission de travail de la CCRS du 12 au 19 septembre 2021, à Rabat au Maroc.

Cette mission s’inscrit notamment, dans le cadre du processus de sélection du Bureau d’études devant réaliser l’étude sur la préfiguration du mécanisme financier du Plan d’Investissement Climat pour la région du Sahel (PIC-RS). Une étude dont le coût est évalué à environ 200 millions de F CFA et qui, faudrait-il le rappeler, est réalisée sur financement du Royaume du Maroc. Elle a pour objectifs de :

  • analyser les cadres institutionnels, juridiques, techniques, fiscaux et financiers des 17 pays membres de la Commission ainsi que les organismes intergouvernementaux sous régionaux ou régionaux ;
  • dentifier et analyser les barrières impactant une collaboration optimale entre les pays de la Commission ;
  • proposer un mécanisme financier adéquat du Plan d’Investissement de la CCRS.

Au terme des travaux du Comité chargé de la sélection, présidé par le Coordonnateur du CTO-CCRS, c’est le Cabinet marocain IFED « Ingénierie, Formation, Etudes et Développement » qui a été retenu pour la réalisation, dans un délai de six mois, de cette importante étude qui constitue une des études phares du processus d’opérationnalisation de la CCRS.

Le rapport provisoire de l’étude, après validation par les experts des pays membres de la CCRS, est prévu être soumis à celle des instances politiques de la Commission notamment, la réunion ministérielle de la CCRS puis la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement afin de garantir une meilleure appropriation régionale du mécanisme financier de la CCRS.

Par ailleurs, le Coordonnateur du CTO-CCRS a entrepris en marge de cette mission, des rencontres bilatérales dans le cadre du plaidoyer et de la mobilisation des ressources. Ces rencontres ont ainsi permis de dégager plusieurs perspectives de partenariat notamment, des actions d’appui au renforcement des capacités des acteurs de la CCRS :

-l’appui au réseautage des acteurs climatiques du secteur privé dans le cadre de la mobilisation des fonds d’investissement ;

-l’appui à la levée de fonds en terme de cofinancement des projets de résilience.

Le Coordonnateur du CTO-CCRS était accompagné de M. Mahamat Gueillet Hemchi, expert régional de la Commission au titre du sahel central, de nationalité tchadienne et deux experts nationaux de la Commission, M. Idrissa Mahamadou Soumana du Pôle suivi évaluation et M. Jafarou Salifou Adamou du Pôle plaidoyer et mobilisation des ressources. 

30 septembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/