COP26: L’EQUIPE DE LA COMMISSION CLIMAT POUR LA REGION DU SAHEL (CCRS) POURSUIT LA MISE EN ŒUVRE DES ACTIVITES PROGRAMMEES DANS SON AGENDA

Arrivée juste avant l’ouverture officielle de la 26ème Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies pour la lutte contre le Changement Climatique, qui s’est déroulée le 31 octobre 2021, l’équipe de la CCRS conduite par M. Issifi Boureima, Coordonnateur du CTO-CCRS, s’est rapidement attelée à déployer ses activités programmées. 

 Ainsi, le Coordonnateur du CTO-CCRS a été mobilisé en relation avec les autres services nationaux compétents, tout au long des journées du 31 octobre, des 1er et 02 novembre dans le cadre du suivi de l’agenda de la Présidence de la Commission à travers notamment, la contribution à préparation de la participation de SEM Mohamed Bazoum, Président de la République, Président de la CCRS au Sommet des leaders mondiaux tenu à Glasgow en marge de la COP26. Cette participation a été en effet marquée par le discours prononcé par SEM Mohamed Bazoum, Président de la République, Président de la CCRS, ainsi que des rencontres bilatérales notamment, la séance de travail avec le Président de la Banque Africaine de Développement (BAD), Chef de file des partenaires de la CCRS.

Par ailleurs, ce fut l’occasion pour les autres experts nationaux et régionaux, membres de l’équipe, de mener des échanges avec les pays membres et les partenaires sur le processus d’opérationnalisation de la CCRS. Ainsi, du 02 au 03 novembres des échanges ont eu lieu entre l’équipe de la CCRS et les experts du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Nigéria, du Sénégal, du Tchad, de la Banque Africaine de Développement et de l’Institut de la francophonie pour le développement durable (IFDD) et du Centre des applications et prédictions climatiques de l’Autorité Intergouvernementale pour le Développement (IGAD).

L’équipe de la CCRS a aussi activement participé à plusieurs événements parallèles organisés par ses partenaires en lien avec l’agenda de la Commission notamment, la mobilisation des financements climat et la mise en œuvre de politiques de résilience des populations sahéliennes face au changement climatique.

Ces experts nationaux et régionaux de la CCRS susmentionnés, accompagnant le Coordonnateur du CTO-CCRS sont : 

-M. Ibrahim Lankoande, expert régional du CTO-CCRS au titre du sahel occidental, de nationalité burkinabé ;

-M. Mahamat Gueillet Hemchi, expert régional du CTO-CCRS au titre du sahel central, de nationalité tchadienne ;

-M. Idrissa Mahamadou Soumana, expert national du CTO-CCRS chargé de l’Accès à l’Energie Durable ;

-M. Abdoulkader Afane, expert national du CTO-CCRS chargé du Pastoralisme.

Le volet plaidoyer et mobilisation des ressources pour la mise en œuvre du Plan d’Investissement Climat pour la Région du Sahel (PIC-RS) de l’agenda COP26 de cette équipe se poursuit. A cet effet, des séances de travail sont programmées à Glasgow en marge de la COP26, avec des partenaires techniques et financiers.

Dans cette dynamique, une série de rencontres bilatérales sont ainsi prévues notamment, une réunion avec l’IFDD dans le cadre d’un financement de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) destiné au soutien à des microprojets en matière de gestion durable des terres et à l’organisation de formations professionnalisantes sur le corps de métier du climat au profit des jeunes de la Région du Sahel. Aussi, une réunion de travail se tiendra dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet de la BAD dont un des axes est dédié à l’appui institutionnel à la Commission Climat pour la Région du Sahel.

D’autres activités sont aussi prévues avec des partenaires dans le cadre de la mobilisation des financements parmi lesquelles, des échanges avec la Facilité de Financement des Observations Systémiques (SOFF) qui œuvre dans le domaine de l’innovation en matière de financement des observations météorologiques et climatiques et la mise en place des systèmes d’alerte précoce sur les risques de catastrophes liées aux phénomènes météorologiques extrêmes.

05 novembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/