Enfin ! un comité chargé de la médiation entre les acteurs politiques de l'opposition et le pouvoir politique, vient d'être créé à l'initiative de la CNDH : Par Issoufou BOUBACAR KADO MAGAGI

Enfin !  un comité chargé de la médiation entre les acteurs politiques de l'opposition et le pouvoir politique, vient d'être créé à l'initiative de la CNDH : Par Issoufou BOUBACAR KADO MAGAGI

La Commission Nationale  des Droits Humains, la CNDH, a pris une initiative très salutaire, en effet, face aux risques d'une crise préélectorale ou postélectorale , qui profile à l'horizon, l'histoire retiendra que la commission nigérienne en charge des droits humains est en train de jouer sa partition.
Un comité chargé de la médiation entre les acteurs politiques de l'opposition et le pouvoir politique,  vient d'être créé à l'initiative de la dite institution constitutionnelle .
Il appartiendrait  maintenant, aux pouvoirs publics et aux acteurs politiques de tous les bords de prendre au sérieux cette bonne initiative afin de donner une chance à notre pays d'organiser les élections générales constitutionnelles , consensuelles, transparentes, crédibles, inclusives,honnêtes et démocratiques , dans un climat apaisé, serein.

À notre humble avis, pour donner beaucoup plus de chance à ce comité chargé de la médiation entre le pouvoir politique et l'opposition politique, de réussir sa noble mission , il serait hautement souhaitable que cette initiative de la CNDH soit matérialisée par un acte administratif, notamment un décret presidentiel qui définira les attributions et les objectifs assignés à ce comité de médiation.
Les crises sociopolitiques politiques qui sévissent actuellement dans certains pays africains avec ses  lots des pertes en vie humaine, doit interpeller notre conscience.

Nous souhaitons beaucoup du courage à  et succès continus à ce comité.

C'est le Niger qui gagne et qui progresse dans la sérénité !


Issoufou BOUBACAR KADO MAGAGI.