1er tour des présidentielles du 27 décembre 2020 : 625 millions jetés par la fenêtre

 
On connait désormais le poids électoral de chacun des 30 candidats engagés pour le 1er tour des présidentielles du 27 janvier 2020. Ils sont au nombre de 25 à n’avoir pas atteint le cap de 5% de suffrages exprimés. Leur débâcle convertie en argent donne 625 millions de FCFA jetés par la fenêtre.
Aucune surprise à l’issue du double scrutin du 27 décembre 2020, en dehors de la percée de la Convergence Pour la République (CPR Inganci) de Kassoum Moctar aux législatives. Au 1ertour des présidentielles, rien d’inattendu. Le candidat du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS Tarayya), Bazoum Mohamed était pronostiqué 1er même dans les sondages de ses adversaires. Pour certains, ce serait avec la formule ‘’un coup K.O’’. Au finish, ce ne fut pas le cas. Tout de même Bazoum Mohamed prend la première place.

Avec le soutien du Mouvement Démocratique Nigérien pour une Fédération Africaine (MODEN/FA Lumana/Africa) et la consigne de ‘’l’autorité morale’’ donnée à ses adeptes en faveur de Mahamane Ousmane, on ne pouvait pas ne pas s’attendre à ce que le candidat du Renouveau Démocratique et Républicain (RDR Tchandji) prenne la seconde place. Disons de même des positions occupées par Seini Oumarou du Mouvement National pour la Société de Développement (MNSD Nassara), Albadé Abouba du Mouvement Patriotique et Républicain (MPR Jamhuriya) et Ibrahim Yacoubou du Mouvement Patriotique Nigérien (MPN Kiishin Kassa). Ce sont là, ceux qui ont pu franchir le cap de 5%.

Pour les autres, c’est l’intervalle compris entre inférieur ou égale à 2,99% (score du Général 4 étoiles à la retraite Salou Djibo du parti Paix Justice Progrès (PJP Génération Doubara)) et supérieur ou égale à 0,25% ( score du candidat Ismael Oumarou Idé de FANN Niger). Ils sont 25 candidats compris dans cet intervalle à avoir jeté par la fenêtre 25 millions de FCFA, chacun ; ce qui fait un total de 625 millions de FCFA. Imaginez combien de voisins ces 25 candidats pourraient aider à se réaliser en injectant leur caution non pas dans un but uniquement humanitaire mais en investissant en faveur des initiatives très porteuses portées par exemple par des jeunes. Et dire qu’il s’agit pour la plupart de jeunes candidats censés connaitre les besoins et les préoccupations des jeunes autour d’eux. Et dire que c’est la relève générationnelle qui se prépare ainsi.1er tour des présidentielles du 27 décembre 2020

625 millions jetés par la fenêtre
On connait désormais le poids électoral de chacun des 30 candidats engagés pour le 1er tour des présidentielles du 27 janvier 2020. Ils sont au nombre de 25 à n’avoir pas atteint le cap de 5% de suffrages exprimés. Leur débâcle convertie en argent donne 625 millions de FCFA jetés par la fenêtre.
Aucune surprise à l’issue du double scrutin du 27 décembre 2020, en dehors de la percée de la Convergence Pour la République (CPR Inganci) de Kassoum Moctar aux législatives. Au 1ertour des présidentielles, rien d’inattendu. Le candidat du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS Tarayya), Bazoum Mohamed était pronostiqué 1er même dans les sondages de ses adversaires. Pour certains, ce serait avec la formule ‘’un coup K.O’’. Au finish, ce ne fut pas le cas. Tout de même Bazoum Mohamed prend la première place.

Avec le soutien du Mouvement Démocratique Nigérien pour une Fédération Africaine (MODEN/FA Lumana/Africa) et la consigne de ‘’l’autorité morale’’ donnée à ses adeptes en faveur de Mahamane Ousmane, on ne pouvait pas ne pas s’attendre à ce que le candidat du Renouveau Démocratique et Républicain (RDR Tchandji) prenne la seconde place. Disons de même des positions occupées par Seini Oumarou du Mouvement National pour la Société de Développement (MNSD Nassara), Albadé Abouba du Mouvement Patriotique et Républicain (MPR Jamhuriya) et Ibrahim Yacoubou du Mouvement Patriotique Nigérien (MPN Kiishin Kassa). Ce sont là, ceux qui ont pu franchir le cap de 5%.

Pour les autres, c’est l’intervalle compris entre inférieur ou égale à 2,99% (score du Général 4 étoiles à la retraite Salou Djibo du parti Paix Justice Progrès (PJP Génération Doubara)) et supérieur ou égale à 0,25% ( score du candidat Ismael Oumarou Idé de FANN Niger). Ils sont 25 candidats compris dans cet intervalle à avoir jeté par la fenêtre 25 millions de FCFA, chacun ; ce qui fait un total de 625 millions de FCFA. Imaginez combien de voisins ces 25 candidats pourraient aider à se réaliser en injectant leur caution non pas dans un but uniquement humanitaire mais en investissant en faveur des initiatives très porteuses portées par exemple par des jeunes. Et dire qu’il s’agit pour la plupart de jeunes candidats censés connaitre les besoins et les préoccupations des jeunes autour d’eux. Et dire que c’est la relève générationnelle qui se prépare ainsi.

Oumarou Kané Abou