Voici ce que dit l'article 59 de la constitution du 25 novembre 2010 : Issoufou BOUBACAR KADO MAGAGI

"Article :  59 - Le Président de la République peut, après consultation du président de l'Assemblée nationale et du Premier ministre, prononcer la dissolution de l'Assemblée nationale. Une nouvelle Assemblée est élue quarante-cinq (45) jours au moins et quatre-vingt-dix (90) jours au plus après cette dissolution. Il ne peut être procédé à une nouvelle dissolution dans les vingt- quatre (24) mois qui suivent les élections. Après expiration du délai fixé à l'alinéa précédent, si les élections législatives ne sont pas organisées, l'Assemblée nationale dissoute est réhabilitée de plein droit."



C' est nécessaire de le rappeler afin d'éviter toute confusion dans l'interprétation du dit article, qui a déjà commencé sur les réseaux sociaux.
Il suffit de bien lire pour comprendre cet article.
Personne ne peut intimider le peuple souverain du Niger.
Nous souhaitons que tout se passe dans la sérénité, dans la cohésion sociale, dans la fraternité légendaire , reconnue au peuple souverain du Niger et le fair-play.

Prions  que Dieu le plus puissant, préserve le Niger de toute catastrophe !
C'est le Niger qui gagne et notre démocratie qui progresse !
À bon entendeur salut !

Issoufou BOUBACAR KADO MAGAGI