Idées & Opinions / Il y a beaucoup de flatteurs quand on est au pouvoir ! : Par Hamma Hamadou

La flatterie « de base » est une forme grossière de manipulation.
Excessifs, vos compliments sonnent faux, parce qu'ils sont intéressés.
Si, en plus, vous fayotez - autrement dit, faites du zèle - pour être bien vu(e), cela signifie que vous cherchez à « amadouer » un pouvoir qui vous fait peur. Cette posture de servilité ne vous fera récolter que rejet et mépris général, assorti d'une image de « petit(e) ».
Pour être authentiques et sonner vrais, les compliments doivent être désintéressés.
Depuis Jean de La Fontaine en 1668, on le sait : « Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute ». Qu'elle soit primaire ou raffinée, la flatterie reste un piège. Quand bien même apparaît-elle payante à court terme, elle revient toujours cher au flatteur.
 Par Hamma Hamadou