Déclaration de la Mission d’observation électorale (MOE) de la CEN-SAD au Niger : Un scrutin conforme au code électoral nigérien et tenu dans des conditions satisfaisantes pour toutes les parties, selon la MOE de la CEN-SAD

«La Mission d’observation électorale de la CEN-SAD a retenu que le second tour de l’élection présidentielle du 21 février 2021 s’est déroulé conformément aux dispositions du code électoral nigérien et dans des conditions satisfaisantes pour toutes les parties», a estimé le Chef de la Mission d’observation des élections de la Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (CEN-SAD), et ancien ministre Béninois, Pr Nassirou Bako Arfari, lors d’une conférence de presse qu’il a animé, hier lundi 22 février 2021 à Niamey.

Le Chef de la mission de la CEN-SAD a souligné avec satisfaction que le gouvernement nigérien s’est inscrit résolument dans le respect des principes fondamentaux de la démocratie, tels reconnus par les instruments internationaux et nationaux en la matière. La Mission de la CEN-SAD a déployé plusieurs équipes d’observateurs dans les différentes régions du Niger, avec plus de 200 bureaux de vote visités. Le rapport produit par les équipes déployées sur le terrain a fait ressortir «un déploiement satisfaisant de la logistique et du matériel de vote dans les centres de vote, la présence des délégués des candidats dans les bureaux de vote, et la participation forte des femmes et des jeunes aux scrutins», a souligné Nassirou Bako Arfari.

La mission a aussi observé avec satisfaction une bonne accessibilité aux bureaux de vote, la disponibilité des listes électorales dans les bureaux de votes, le respect des heures d’ouverture et de clôture du scrutin dans la plupart des bureaux de vote. Les isoloirs ont été placés dans des endroits assurant le secret du vote. Il ya aussi la présence des délégués des candidats dans les bureaux de vote. La mission note également que les opérations publiques de dépouillement ont été effectuées conformément aux dispositions du code électoral nigérien, que le scrutin s’est déroulée dans une atmosphère apaisée dans la plupart des centres de vote visités et que les agents des Forces de Défense et de Sécurité ont assuré la sécurité du scrutin avec professionnalisme et efficacité, etc.

Cependant, observe, le chef de la mission de la CEN-SAD, des cas d’insuffisances ont été observés, même si par ailleurs, ils ne sont pas de nature à entacher la transparence, la régularité et la crédibilité du scrutin. La mission s’est particulièrement félicitée de la maturité de la classe politique nigérienne dans son ensemble, pour les efforts qu’elle a consentis dans la formation politique de ses militants, en les amenant à placer au-dessus de tout, l’intérêt supérieur de la nation nigérienne. Prenant en compte toutes les observations relayées, la Mission d’observation électorale de la CEN-SAD a formulé des recommandations à l’endroit des autorités nigériennes, aux acteurs politiques, à la Commission électorale et à la Communauté internationale. La mission exhorte ainsi les candidats en lice, «à respecter les résultats issus des urnes et à recourir aux procédures et aux voies légales pour le règlement de tout contentieux en rapport avec le scrutin.».

La mission du CEN-SAD a particulièrement, tenu à remercier de vive voix le Président de la République SEM. Issoufou Mahamadou pour avoir «rendu possible ce climat de sérénité et de confiance dans lequel s’est déroulé ce scrutin en ne briguant pas un troisième mandat». Notons que cette cérémonie s’est déroulée en présence des Chefs des Missions électorales de l’UA, de la CEDEAO, de la Représentante Résidente du Système des Nations Unies au Niger et du Secrétaire Exécutif de la CEN-SAD, M. Ibrahim Sani Abani.

Mahamadou Diallo

23 février 2021
Source : http://www.lesahel.org/