Vers la dissolution des structures du PNDS de Niamey

PNDS TARAYYA

Selon une source interne au PNDS, après la débâcle électorale qu’a connue le parti à Niamey, des voix s’élèvent pour demander la dissolution des structures locales. Dans cette perspective, selon notre source, désormais seuls les natifs de Niamey pourraient prétendre aux postes de responsabilité dans les structures, pour y conduire les activités du parti. A Niamey, le PNDS ne contrôle aucune mairie, aujourd’hui. Tout est raflé par le Lumana de Hama Amadou. Alors que, le parti avait injecté beaucoup d’argent dans la campagne à Niamey. C’est ce que Foumakoye Gado et ses camarades n’arrivent pas à digérer. Pour eux, la nouvelle formule serait la meilleure stratégie pour conquérir Niamey. En tout cas, après les élections, la déception était totale au sein de la fédération PNDS de Niamey. Une fédération dans laquelle des gens s’accusent toujours d’avoir détourné l’argent destiné à la campagne électorale. Et aux yeux de Bazoum Mohamed et Foumakoye, les Mai aya n’avaient rien « foutu » à Niamey. Ce qui les amène à penser qu’il faut plutôt choisir les Niameyzé à la tête des structures du parti à Niamey. Mais, il faut se lever très tôt pour réussir cette mission.
A.S