Assainissement dans les municipalités : Après la révocation de six maires, la panique s’installe dans les communes

Conseil min 30 06 2017 L’on s’achemine visiblement vers la révocation pure et simple des maires indélicats. Six maires, dont la majorité est issue du PNDS Taaraya, viennent de connaitre leur sort et un conseil municipal carrément dissout suite au conseil des ministres du 30 juin 2017. Il s’agit des maires d’Ingal, de Gamou, de Gougaram, de Gouré, du maire et du 2ème adjoint de Karma. Quant au conseil municipal de la commune urbaine de Bilma, il a été purement et simplement dissout.

Officiellement, aucun motif n’a été avancé. Mais les observateurs estiment que ces mesures de révocation seraient la résultante de la gestion hasardeuse des mairies. Depuis quelques années, la gestion des communes est permanement décriée. Certains citoyens se demandent d’ailleurs à quoi servent les maires ? Outre le fait de ne pas pouvoir accomplir convenablement leurs missions, certains maires seraient devenus des vrais prébendiers.

04 juillet 2017
Source : http://nigerdiaspora.net/