Mauvaise gestion de NigerPoste : Un rapport accablant!

Un rapport d’audit interne au centre EMS de NigerPoste ne laisse aucune chance au directeur général et ses affidés de pouvoir justifier leur mauvaise gestion des différents services de la société. Ils en seront tout simplement incapables, avec un rapport d’audit si accablant. Selon le rapport, c’est un véritable désordre qui est organisé à dessein dans la comptabilité. Du reste, le centre tient, selon le rapport, une comptabilité hybride. Une situation qui fait observer un mélange d’éléments de la comptabilité générale et de la comptabilité postale. Les factures sont établies dans un capharnaüm total. A l’appui, on peut relever, par exemple, que les factures de la société SUMMA sont établies par le représentant de CONITRAF et transmises à EMS pour enregistrement. A ce niveau, le rapport fait remarquer que les mêmes factures sont reproduites et portent le même numéro. Pour l’heure, on se garde d’avancer des chiffres. Pour dire que les dégâts causés sont énormes, auxquels s’ajoutent le népotisme et le favoritisme. Le rapport met également à nu un flou artistique entretenu à dessein par le premier responsable du NigerPoste. Dans ce flou, tout semble indiquer que Logistics Poste est un patrimoine personnel. Le rapport d’audit a démantelé toutes les techniques utilisées par certains ripoux de NigerPoste et ses démembrements pour s’accaparer de l’argent de l’Etat. L’on se demande toujours combien le contrat signé avec la société turque SUMMA a apporté à NigerPoste, donc à l’Etat du Niger.

A suivre !