Assemblée nationale : Le premier Vice-président reçoit une délégation de l’ONG suisse ‘’Agro Sans Frontière’’

 

Le premier Vice-président de l’Assemblée Nationale, M. Kalla Ankouraou a reçu hier en audience une délégation de l’ONG suisse, Agro Sans Frontière conduite par son vice président, M. Robert Girardet. La délégation est composée de Dr. Chérif Chako, représentant de l’Agro Sans Frontière au Niger, du vice-président de l’Association des Chefs traditionnels du Niger, l’honorable Mayaki Hamdallaye, de deux représentants de la confédération coopérative paysanne horticole du Niger.

 A leur sortie d’audience, le chef de la délégation a déclaré que leur entretien a porté sur les voies à suivre accroitre la production agricole et accroître les revenus individuels des paysans. Il a souligné que grâce aux appuis de l’organisation Agro Sans Frontières, de nombreux paysans ont modernisé la production maraichère plus particulièrement celle de la pomme de terre. «Nous apportons des appuis en conseils techniques et en formation au niveau de la chaîne de valeur, les paysans gagnent dans la dignité le fruit de leur labeur», a déclaré M. Robert Girardet.

 La délégation a expliqué au président Kalla Ankouraou que l’essentiel des ressources servant à la réalisation des activités proviennent principalement et personnellement de Robert Girardet. Les ressources additionnelles ont été acquises par son plaidoyer actif auprès de la Coopération Suisse et d'autres coopérations ainsi que d'autres institutions, ONG, coopérations multilatérales en Suisse et ailleurs notamment au niveau de la Banque Cantonale Vaudoise (BCV).

Selon le représentant d’Agro Sans Frontières au Niger, Dr Cherif Chako, la délégation a présenté l’ONG au premier Vice président de l’Assemblée Nationale et ses interventions au Niger en faveur des producteurs nigériens avec les appuis du gouvernement sous l'instigation des chefs traditionnels. «Nous avons sollicité la représentation nationale à adapter les lois en vigueur afin de lever les obstacles pour la promotion des activités inhérentes à cette initiative salvatrice pour les paysans nigériens à faibles revenus, pour la promotion du secteur privé à travers la modernisation de l'agriculture créatrice d'emplois et génératrice de revenus ruraux», a précisé Dr Chérif Chako.

L’ONG Agro Sans Frontière a, dans le cadre de ses actions, expérimenté la production de la pomme de terre à Hamdallaye où le chef de canton lui a réservé un terrain de 8 hectares. Selon M. Chako, le Niger importe beaucoup de pomme de terre. La meilleure solution pour réduire cette importation est de faire une bonne production et de protéger les paysans. «Sur les 8 hectares de Hamdallaye, avec la modernisation, nous avons créé de l’emploi à 70 jeunes avec des revenus. Avec cette action, nous contribuons à résoudre la question de paix et sécurité», a-t-il expliqué avant de conclure leur heureuse initiative a suscité l'admiration des Chefs Traditionnels de Karma, de Tondi Kandia, de Kouré qui désirent l'ancrage de cette expérience au niveau des communes de la région de Tillabéry et même sur l’ensemble du territoire national.

Seini Seydou Zakaria(onep)

02 septembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/