Festival International du Mil (FESTIMIL) : La 2ème édition prévue pour le 3 mars prochain à l’ACAM de Niamey

Festival International du Mil (FESTIMIL) : La 2ème édition prévue pour le 3 mars prochain à l’ACAM de NiameyLa 2ème édition du Festival international du mil aura lieu le 3 mars 2020 à l’Académie des Arts Martiaux (ACAM) de Niamey avec pour thème : «Promotion de la consommation des produits transformés à base de mil ». Après le succès éclatant enregistré par la 1ère édition tenue en février 2019, les organisateurs du FESTIMIL entendent rééditer l’exploit et même aller au-delà dans la promotion de la principale céréale au Sahel et première source alimentaire au Niger.

Organisé par le ministère de l’Agriculture et de l’élevage, en partenariat avec la Fondation Tattali Iyali de la Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou ; le ministère de la Renaissance culturelle, celui de la Santé, le Haut Commissariat à l’Initiative 3N, l’Institut National de la Recherche Agronomique du Niger (INRAN) et l’Institut International de Recherche sur les Cultures des Zones Tropicales Semi-arides (ICRISAT), le FESTIMIL se veut un cadre de promotion de la production, la transformation et la consommation du mil.

Ce Festival s’inscrit dans le prolongement de la campagne ‘’Consommons nigérien’’ parrainée par la Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou. Le FESTIMIL est d’abord un festival gastronomique, culinaire et culturel autour de la culture du mil. C’est aussi et surtout un cadre d’échanges autour de la chaine de valeur mil.

Ainsi, au cours de cette 2ème édition, il est prévu de rencontres entre les professionnels de la production, de la commercialisation, de la transformation, de la nutrition et de la gastronomie et le grand public. Des démonstrations, des ateliers culinaires, des concours, des débats, des dégustations, des panels animés par d’éminents chercheurs et professionnels de la transformation du mil sont aussi au rendez-vous avec des invités VIP attendus des pays du Sahel, de l’Afrique et du monde.

Le FESTIMIL s’inscrit aussi dans la logique de l’atteinte de l’objectif ‘’faim zéro’’ d’ici 2021 telle que stipulée par l’Initiative 3N, un des axes prioritaires du Programme de Renaissance acte II initié par le Président Issoufou Mahamadou. En effet, il est prévu dans ce cadre de porter la production du mil de 5,5millions de tonnes et 2015 à 8 millions de tonnes à l’horizon 2021.

D’après les spécialistes, le mil est une culture présentant de multiples avantages notamment alimentaire, économique et même culturel. C’est aussi une culture climato-intelligente adaptée à l’environnement sahélien du fait de sa tolérance aux fortes températures et de ses faibles besoins en eau. Du fait de la richesse de certaines variétés en fer et en zinc, la consommation du mil peut constituer une source moins chère pour améliorer l’état nutritionnel des populations en leur assurant ainsi une nutrition saine, équilibrée et intelligente. C’est ce côté ‘’Smart Food’’ du mil que le FESTIMIL entend promouvoir avec le soutien et l’engagement total de la présidente de la Fondation Tattali Iyali Dr Lalla Malika Issoufou.

Cellule Communication de
la Fondation Tattali Iyali

 

Imprimer