Université de Niamey : Le démarrage de l'année académique fortement hypothéqué

Université de Niamey Le démarrage de l'année académique fortement hypothéquéLa rentrée académique prévue pour la semaine prochaine à l'Université de Niger ne sera pas du goût des autorités. Motif, les enseignants du supérieur ont décidé d'observer une grève pour protester contre les mauvaises conditions de travail et les agissements du gouvernement tendant à violer les acquis. Dans leur préavis de grève, les enseignants du supérieur sont décidés à rentrer dans leurs droits avant toute autre reprise des cours. L'année académique 2018 / 2019 risque donc à tout point de vue d'être une année troublante. Une véritable complicité qui tourne au divorce. Car l'année dernière, les autorités rectorales et les enseignants se seraient entendus pour exclure des responsables de l'UENUN et vouloir dissoudre la Caso. Aujourd'hui, c'est un bras de fer qui s'ouvre entre les deux complices d'hier, avec le refus apparent des autorités qui ne semblent de répondre aux exigences des enseignants.

09 septembre 2018
Source : Les Courriers

Imprimer E-mail