L’Ouvrage ‘’Flûte en lettres’’ de Boubacar Hamani Lonto : L’écrivain publie un nouveau recueil de poèmes pour enfants

Récemment paru aux éditions Gashingo, ‘’Flûte en lettres’’ est le premier ouvrage publié par le journaliste-écrivain, M. Boubacar Hamani Lonto. Il s’agit d’un recueil de poèmes destinés à la récitation chez les élèves de l’école primaire. Né en 1977 à Fabidji, région de Dosso, M. Boubacar Hamani Lonto, après le cycle secondaire, a effectué des études dans plusieurs domaines dont la Communication, l’Administration et la Pétrochimie. L’auteur avait également longtemps servi dans l’enseignement avant de se retrouver à la presse écrite où il exerce actuellement.

Œuvre éducative, avec un titre révélateur, elle pousse l’enfant à lire, à apprendre et à assimiler certaines petites histoires de la vie. Signé d’une main jusque-là méconnue par le grand public. Lonto, dès sa petite enfance, précisément au primaire, avait un goût prononcé pour la lecture. Ainsi, il s’est plongé de plain-pied dans le riche patrimoine littéraire notamment africain de Ferdinand Oyono, Sembene Ousmane, Seydou Badian, Aminata Sow Fall, Mariama Bâ pour ne citer que ceux-là. Ces grandes figures africaines du domaine dont il garde en mémoire encore leur façon d’écrire, de manier la langue française et de décrier certaines tares de la société africaine. Selon ses dires, la passion de l’écriture doit être davantage au service de l’Education, il a toujours considéré que l’Enseignement, le Journalisme et l’Ecriture sont les côtés d’un même triangle.

Spécialement conçus pour des enfants qui n’ont pas encore usé leur goût inné de la mélodie, les poèmes rassemblés dans ‘’Flûte en lettres’’ sont entièrement à connotation musicale. Les poèmes de M. Lonto sont également porteurs de messages utiles pour les enfants dans les différents domaines de la vie.

« En écrivant ce recueil, j’avais particulièrement insisté sur la musicalisassions des poèmes », a souligné l’auteur. En effet, dans cet ouvrage, l’on constate l’irruption très fréquente des anaphores et épiphores dans les ressources sonores de la stylistique. ‘’Flûte en lettres’’ est une poésie dans laquelle les sonorités résonnent comme un tambour verbal. Dans cette poésie, on a surtout recours à la musicalisation des mots et cela atteste que les poèmes rassemblés dans ce recueil constituent à n’en point douter les principaux moteurs d’une poésie entièrement musicalisée.

« La poésie n’est poésie que lorsqu’elle tient compte de l’échafaudage du rythme et de l’architecture palpitante des sons. C’est pour cette raison que les peulhs définissent la poésie comme une belle parole qui plait à l’oreille et au cœur », est-il indiqué à la préface du recueil.

Dans ‘’Flûte en lettres’’, il a évoqué plusieurs thématiques étroitement liées à la vie quotidienne de l’Enfant. Il s’agit notamment de l’école, la nature, l’amour maternel, entre autres. « Quelques-uns de mes poèmes concernent aussi l’insécurité et la culture de la paix. Malheureusement, les enfants ne sont pas épargnés par la situation d’insécurité que connait notre pays depuis quelques années et j’estime aussi qu’il faut cultiver la paix chez l’enfant pour avoir plus tard un adulte qui contribuera à la sauvegarde de la quiétude sociale et la cohésion nationale », a expliqué le journaliste-écrivain. 

« Avant même de commencer à écrire ‘’Flûte en lettres’’, j’avais déjà deux autres manuscrits dont un roman et un recueil de poèmes », a-t-il dit. L’auteur avait commencé à écrire son premier manuscrit en l’an 2000. Et comme beaucoup de jeunes talents, notre auteur a été longtemps retenu dans l’anonymat par les obstacles liés à l’édition dans nos pays. Mais, animé d’une passion impérieuse, M. Lonto n’avait pas déposé sa plume face aux différents obstacles. Ainsi, outre ‘’Flûte en lettres’’, notre écrivain se retrouve aujourd’hui avec deux (2) autres manuscrits qu’il compte bientôt publier.

Par Aïssa Abdoulaye Alfary

17 septembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/