Affaire ministère de la Défense nationale : Sortie médiatique des avocats des grands fournisseurs du ministère

"La surfacturation ne constitue aucunement un délit relevant de la compétence d'une juridiction répressive", affirment les avocats des fournisseurs du ministère de la défense nationale, incriminés par le rapport d'audit dudit ministère. " Aucune incrimination ni aucune peine n'existe dans notre code pénal même pour un cas avéré de surfacturation ", ajoutent-ils, dans un communiqué de presse rendu public aujourd'hui même.

Ainsi donc, petit Boube, Idi Master, MIM et les autres fournisseurs et prestataires n'ont commis aucune faute, aucun crime; ils doivent même être félicités et remerciés par les Nigériens, selon leurs avocats, puisqu'ils ont livré des biens ou des services, sans même avoir été payés. Ce qu'ils ont fait, c'est halal, comme l'eau de zamzam.

Voilà, ce que nous vaut, nous autres citoyens de ce pays, notre relative apathie face au scandale des malversations du ministère de la défense nationale. Les avocats des fournisseurs et prestataires, qui ont extorqué ou voulu extorquer à l'État de l'argent par le biais de prix gonflés à dessein, veulent eux aussi nous tourner en bourriques, nous donner une petite leçon de droit.

Alors, trois petites questions, Messieurs les avocats, comment vos clients ont-ils réussi à faire passer des factures manifestement gonflées auprès des fonctionnaires, ministres et consort ? Êtes vous vraiment sûrs qu'il n'y a rien eu de délictueux dans la passation des marchés, aucun kopeck glissé dans la poche d'un agent public ou d'un ministre ? Pourquoi vous ne parlez pas des fausses mises en concurrence, ou bien c'est aussi halal ?

Non, Messieurs les avocats, vous êtes bien dans votre rôle de défenseurs ; mais, sachez que les Nigériens ne se laisseront pas impressionnés impressionnés. Cette affaire du ministère de la défense nationale est trop grave ; elle ne peut se clore par des arguties tendant à justifier l'injustifiable. Trouvez d'autres arguments plus convaincants ; ceux-là ne peuvent calmer la colère d'un peuple spolié.

Franchement, ce n'est pas mieux de se taire !!!

21 juin 2020
Source : Le Courrier

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...