Lancement officiel à Maradi du Projet d’Appui au Développement de la Filière Sésame au Niger : Vers la modernisation et la diversification de l’économie

Lancement officiel à Maradi du Projet d’Appui au Développement de la Filière Sésame au Niger : Vers la modernisation et la diversification de l’économieLe Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou a procédé le samedi 9 novembre dernier à Maradi, au lancement officiel des activités du Projet d’Appui au Développement de la Filière Sésame au Niger. Le lancement de ce projet marque ainsi une nouvelle étape de la mise en œuvre du Programme Cadre Intégré Renforcé au Niger.

A Maradi, les départements à forte intensité de production de sésame sont Aguié, Madarounfa et Guidan Roumdji. Le potentiel peut atteindre 50.000 tonnes sur la base des superficies emblavées avec des rendements de l’ordre de 300Kg à l’hectare. Ce projet vise à favoriser la compétitivité de la filière en vue d’en faire une opportunité d’exportation solide et à contribuer par la même occasion à la diversification de l’économie. Selon le ministre du Commerceet de la Promotion du Secteur Privé, le choix de la filière sésame rentre dans une dynamique de modernisation et de diversification de l’économie parce qu’elle fait partie des filières porteuses comme le Niébé, le souchet, l’oignon, les cuirs et peaux. « C’est une culture en pleine expansion comme l’atteste sa production qui passe d’environ 14.073 tonnes en 2000 à 66.278 tonnes en 2016 », a précisé le ministre. Pour lui, il s’agira d’appuyer la professionnalisation et l’organisation des acteurs de la filière à travers des activités de conseil, de formation, de sensibilisation, de plaidoyer, l’accès au marché et de services d’assistance technique. A ce titre, M. Sadou Seydou dira qu’un accent particulier sera mis sur la dotation en équipements et matériels afin d’assurer de meilleures conditions d’exploitation de la chaîne de valeurs, depuis la production jusqu’à la mise sur le marché des produits. « C’est pourquoi j’exhorte tous les acteurs à se mobiliser et à s’investir pleinement pour atteindre les objectifs visés par le projet », a ajouté le ministre du commerce et de la promotion du secteur privé.

Pour sa part, le Gouverneur de la Région de Maradi, M. Zakari Oumarou a rappelé que le développement des filières porteuses et des chaines de valeurs agricoles fait partie des priorités inscrites dans l’agenda de SEM Issoufou Mahamadou, Président de la République, chef de l’Etat dans le PDES 2017-2021 par l’axe N°3 « Accélération de la croissance économique ». Il s’agit d’améliorer l’approvisionnement régulier des marchés ruraux et urbains en produits agricoles et agro-alimentaires ; à promouvoir la transformation des produits agricoles et des produits agro-industrielles ; à renforcer les infrastructures marchandes et les circuits de commercialisation y compris la promotion des exportations en contribuant

à faciliter l’accès aux marchés. « Des cultures comme le sésame, en raison de son adaptation au milieu, de ses besoins modestes, de son rendement et de sa demande sur le marché, constitue une opportunité pour les producteurs » a-t-il soutenu. Il a enfin soutenu que le Projet d’Appui au Développement de la Filière Sésame va contribuer à la recherche de variétés plus productives et leur diffusion ; l’encadrement des producteurs ; la standardisation du produit pour l’exportation, l’accès aux intrants par les producteurs, l’amélioration de la conservation et de la transformation du sésame et de ses dérivés et la facilitation à l’accès aux marchés.    

Tiémogo Amadou ANP-ONEP Maradi

14 novembre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Economie