Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

mardi, 30 août 2011 02:48

Football/Eliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Niger-Afrique du Sud : la victoire du “Mena”, un impératif ! Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

MENA_10_10_10Le Onze national ‘’Mena’’ jouera sa carte décisive dimanche 4 septembre prochain, face à son homologue sud-africain les ‘’Bafana-bafana’’. Lors de la manche-aller, les joueurs du Mena

  ont courbé l’échine (0-2) en Afrique Australe. Le public nigérien, debout comme un seul homme, devra faire un bloc infranchissable autour de l’équipe nationale dans son odyssée africaine des Nations. Les joueurs du onze national ont toute la latitude pour cerner ceux  venus de l’Afrique Australe qui sont pour le moment en tête de notre poule. Minutie dans la préparation, options tactiques, effectif bien étoffé, devront sous-tendre le travail de l’encadrement technique national. La victoire est impérative le 4 septembre au Stade omnisports Général Seyni Kountché pour ce face à face Niger-Afrique du Sud, d’autant plus qu’aune victoire ce soir du 4 septembre placera le onze national ‘’Mena’’ sur l’orbite de la consécration avant de boucler cette expédition panafricaine en terre égyptienne. Cela est bel et bien possible ! Notre football, depuis le 25 juillet 2009, n’a cessé d’enregistrer des résultats reluisants grâce à la qualité des joueurs et l’unité du bureau exécutif fédéral conduit par le Colonel Djibrilla Hima Hamidou dit ‘’Pelé’’. L’écurie du ‘’Mena’’ se porte bien et possède presque tous ses cadres : Mazou Ouwo, Issoufou Alassane Danté, Koffi Dan Kowa, Kamilou Daouda, Idrissa Laouali (capitaine), Daouda Kassali etc… L’équipe nationale, après le faux pas de Freetown (0-1) pourra factoriser ses chances devant un des gros ogres du football continental avec le ferme engagement patriotique des supporters avant, pendant et après le match, les ‘’Héros du 10 octobre 2010’’. Une date mémorable comme celle du 31 mai 1981. Deux évènements historiques consacrant la vitalité des générations de footballeurs : Moussa Kanfidéni alias ‘’Djagoundi’’, feus Mamane Ali dit ‘’Atcha’’, Garba Kanfidéni, Bébia, Seydou Coulibaly…qui ont passé le témoin à d’autres générations talentueuses à l’image de celle qui défend avec brio les couleurs nationales.

Ibrahim Sory Barry

 

 

30 août 2011
Publié le 29 août 2011
Source : Le Sahel

Lu 1881 fois Dernière modification le mardi, 28 février 2012 13:15