Agadez/Lancement du Brevet d’Etudes Professionnelles (BEP), session 2020 : 6.365 candidats se lancent à la conquête du parchemin

Le Directeur des Examens, des Concours, des Certifications et de l’Orientation (DEXCCO), M. Harouna Elhadj Oumarou a procédé, le lundi 20 juillet à Agadez, au lancement national des épreuves du Brevet d’Etudes Professionnelles (BEP), session 2020. Cette année, ce sont 6.365 candidats, dont 2.628 filles qui se sont lancés à la conquête dudit diplôme, qui s’obtient deux (2) ans après l’obtention du BEPC et qui donne droit directement à un emploi. Au total, 30 centres sont repartis sur l’ensemble du territoire national et 36 filières, reparties dans trois secteurs (Industriel, Tertiaire et Primaire), seront intéressés par le présent examen.

L’année 2020 enregistre ainsi une nette progression de 42,15% du nombre des candidats, qui était de 4.468 en 2019. «C’est donc une nette amélioration du taux de participation, surtout au niveau des filles avec à peu près 50% de plus que par les années antérieures», a souligné le DEXCCO, estimant qu’il y a donc une sorte d’engouement qui est en train de naître au niveau de cette catégorie sociale. «Cela participe aux efforts que le gouvernement est en train de faire en terme de scolarisation et de la formation de la jeune fille», a estimé M. Harouna Elhadj Oumarou. «Nous nous félicitons de cette évolution positive et nous espérons que cette tendance va se maintenir, dans les années à venir, pour qu’à terme, nous atteignons les objectifs assignés à notre Ministère, c’est-à-dire déboucher sur la proportion de 40% des effectifs du secondaire», a-t-il souhaité.

«Nous sommes là pour vous encourager, vous soutenir et vous féliciter. Seuls vos efforts personnels peuvent permettre d’atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés, à travers les sacrifices que vous avez consentis durant deux ans», a-t-il ajouté. M. Harouna Elhadj Oumarou, a insisté sur le fait que les candidats ne doivent compter que sur leurs propres efforts. Il a surtout lancé un appel à l’endroit des candidats et candidates sur la culture de l’excellence et du mérite. Le directeur des examens a ensuite rassuré les candidats et les surveillants que toutes les dispositions sont prises pour les mettre dans de très bonnes conditions de tenue desdits examens.

Après l’ouverture de l’enveloppe scellée à la cire contenant le premier sujet des examens, M. Harouna Elhadj Oumarou a souhaité bonne chance à l’ensemble des candidats. Durant plusieurs jours, les 6.365 candidats de toutes les régions du Niger, suivront les épreuves écrites, pratiques et sportives pour obtenir le précieux parchemin.

Mahamadou Diallo(onep)

22 juillet 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...