Résultats définitifs du Baccalauréat Session 2020 : Le taux global de réussite est de 33,76%, toutes séries et spécialités confondues

Les responsables de l’Office National du Baccalauréat (OBN) ont proclamé hier dans les locaux du ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation, les résultats définitifs des examens de la session 2020 du Baccalauréat, organisés du lundi 17 au 29 août 2020. Ainsi, le taux global de réussite de la session 2020 est de 33,76%, toutes séries et spécialités confondues.

En procédant à la proclamation des résultats, le directeur de l’OBN, Pr Mounkaila Laouali Abdo Serki, a rappelé que la session de cette année, s’est déroulée sur l’ensemble du territoire national, dans un contexte inhabituel marquée par la crise sanitaire liée à la Covid-19.

Au total, 72.763 candidats, (25.096 filles et 47.667 garçons) étaient inscrits et répartis dans 179 centres d’examen. Et, 68.141 de ces candidats inscrits (23.926 filles et 44.215 garçons) ont effectivement composé. Il est à noter que les filles représentent 34,49% des inscrits. La répartition par type de baccalauréat donne 68.018 candidats inscrits (23.644 filles et 44.374 garçons) pour le baccalauréat secondaire général. 3.091 (746 filles et 2.345 garçons), pour le baccalauréat professionnel. 1.654 inscrits (706 filles et 948 garçons) pour le baccalauréat technique.

La répartition des candidats présents et le taux de réussite par région se présentent comme suit : la région d’Agadez compte 3.253 (1.374 filles et 1.879 garçons), avec un taux de réussite de 34,83% ; la région de Diffa :1336 (586 filles et 750 garçons), avec un taux de réussite de 31,96% ; la région de Dosso :6.740 (2.152 filles et 4.488 garçons), avec un taux de réussite de 35,95% ; la région de Maradi : 12.569 (3.234 filles et 9.335 garçons), avec un taux de réussite de 26,95% ; la ville de Niamey : 24.006 (10.479 filles et 13.527 garçons), avec un taux de réussite de 37,98% ; la région de Tahoua :7.112 (1.733 filles et 5.379 garçons), avec un taux de réussite de 32,41% ; la région de Tillabéri :5.717 (2.080 filles et 3.637 garçons), avec un taux de réussite de 29,58% ; et la région de Zinder : 7.408 (2.288 filles et 5.120 garçons), avec un taux de réussite de 33,99%.

S’agissant du taux de réussite par type de baccalauréat, on a enregistré pour le BAC général un taux de 32,45% ; le baccalauréat technique: 46,08% et 58% pour le baccalauréat professionnel. En somme, 24.359 candidats ont été déclarés admis, dans les différentes séries et spécialités. Il y a 8.385 filles (soit 34,42% des admis) et 15.974 garçons. «À la suite du Conseil des Ministres, nous réitérons nos sincères remerciements à tous ceux qui ont œuvré pour le bon déroulement de cette session : correcteurs, présidents des jurys, membres des secrétariats, autorités administratives et coutumières, forces de défense et de sécurité, presse, etc. Je profite de cette tribune pour présenter, au nom de toute l’équipe de l’OBN, nos excuses aux uns et aux autres, pour les imperfections constatées», a déclaré le directeur de l’OBN.

Par ailleurs, Pr Mounkaila Laouali Abdo Serki a déclaré que le Gouvernement a instruit son institution pour moderniser tout le processus d’organisation du baccalauréat afin de se conformer aux standards internationaux, à travers des réformes appropriées à prendre en compte dès la prochaine session. Il s’agit surtout de digitaliser l’inscription des candidats, ce qui permettra une meilleure maitrise des effectifs qui doublent pratiquement tous les cinq (5) ans ; d’organiser le baccalauréat en un seul groupe d’épreuves, tout en repêchant directement les candidats admissibles, ce qui présente l’avantage d’alléger l’organisation et de raccourcir la durée de la session ; de créer des centres de correction des copies. «Je puis vous assurer que nous sommes déjà à pied d’œuvre pour rendre opérationnelle cette vision des plus hautes autorités de notre pays», a rassuré Pr Mounkaila Laouali Abdo Serki.

Pour rappel, c’est la première fois que, l’Office National du Baccalauréat (OBN) organise les examens du BAC. En effet, pour cette 1ère expérience, le directeur de l’OBN, Pr Mounkaila Laouali Abdo Serki, se réjouit du taux de réussite en nette augmentation, laissant apparaître une progression de 7,20 points par rapport à la session de l’année dernière.

 Abdoul-Aziz Ibrahim Souley(onep)

 07 octobre 2020

Source : http://www.lesahel.org/