Cérémonie de port de toge à la Faculté des sciences de la santé de l’UAM : 7 lauréats du 20ème concours d’agrégation du CAMES deviennent officiellement Maitres de conférences

La Faculté des sciences de la santé de l’Université Abdou Moumouni de Niamey (FSS/UAM) compte désormais 31 enseignants de rang A, soit 49% de l’effectif. Il y’a deux ans, la faculté a célébré six nouveaux lauréats agrégés. Le vendredi 15 janvier dernier, ce sont sept autres enseignants-chercheurs admis au 20ème concours d’agrégation du CAMES (Brazzaville 2020) de médecine, pharmacie, odontostomatologie, médecine vétérinaire et production animale, qui ont solennellement intégré la fonction de Maitre de conférences. 

Il s’agit du Pr Hama Younoussa, agrégé en chirurgie générale; du Pr Guida Seydou, agrégé en radiologie et imagerie médicale; du Pr Illé Salha, agrégé en ORL; du Pr Brah Souleymane, agrégé en médecine interne; du professeur Aissa Mamadou, agrégée en Botanique ; du Pr Dadi Hadjara agrégée en anesthésie-réanimation et du Pr Kellani Amina agrégée en neurochirurgie. Ces résultats sont le fruit d’un engagement des enseignant-chercheurs en vue d’aller vers l’excellence et aussi de l’appui et de l’encadrement par les Maitres avec l’implication à tous les niveaux de l’administration universitaire.

Dans son discours lors de cette cérémonie solennelle qui s’est déroulée en présence du ministre de la Santé par intérim, M. Ahmed Boto et de plusieurs personnalités, le Doyen de la Faculté des sciences de la santé de l’UAM, a d’abord salué le leadership du Rectorat de ladite université ainsi que l’ensemble des enseignants de rang A qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de ces lauréats. Après avoir félicité les nouveaux maitres de conférences et leur avoir souhaité la bienvenue dans la classe, le Doyen les a invités à s’engager aux côtés de leurs pairs pour l’encadrement des autres jeunes enseignants.

«Le savoir est essentiel à l’épanouissement de l’esprit humain, mais savoir le transmettre est une autre chose. C’est un art. C’est cela l’objectif du CAMES», explique le représentant des 7 lauréats, Maitres de conférences, Pr. Guida Seydou, spécialiste en radiologie et imagerie médicale. En effet, dit-il, l’évolution de la carrière d’enseignant chercheur et de chercheur passe par plusieurs étapes successives avant d’atteindre le rang magistral, c’est-à-dire le titre de professeur titulaire.

Le représentant des lauréats, a retracé le parcours rigoureux qui fait de l’assistant un Maitre de Conférences du CAMES, en passant notamment par le rang de Maitre-Assistant, avec une performance marquée par la publication d’un nombre requis d’articles certifiés, de niveaux national, régional et international. A cette occasion, les lauréats ont, par la voix du Pr. Guida, exprimé toute leur gratitude à l’administration universitaire et aux autorités de tutelle pour leurs soutiens indéfectibles tout au long du concours. 

Il faut noter qu’en marge de ce 20ème concours, notre compatriote Pr Nouhou Hassan a été distingué par le CAMES qui lui a décerné une médaille de commandeur de mérite universitaire, à l’honneur également de la faculté des sciences de la santé.

Ismaël Chékaré

18 janvier 2021
Source : http://www.lesahel.org/