Examens du BTS d’Etat, session 2021 : Le ministre Mamoudou Djibo demande aux acteurs concernés  d’adopter un comportement responsable et honorable

Quelques semaines après l’organisation du baccalauréat, 5.222 étudiants passent depuis ce matin les épreuves des examens du Brevet de Technicien Supérieur (BTS) d’Etat dans 18 filières différentes. En prélude au lancement de cette session 2021 organisée dans quinze centres d’examens, dont onze à Niamey, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche a rendu public hier, un message dans lequel il exhorte les acteurs impliqués dans le déroulement de l’examen à adopter un comportement responsable et honorable afin que les résultats issus de ces évaluations soient crédibles et porteurs de compétences.

Dans son message, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, M. Mamoudou Djibo, a déclaré que son département ministériel, à travers l’Office national des examens et concours du supérieur (ONECS), s’est totalement investi «dans l’organisation d’un examen national propre» pour en faire une réussite totale. Pour atteindre ce résultat, assure-t-il, les ressources humaines, matérielles et financières nécessaires pour un bon déroulement des évaluations ont été déployées à temps dans l’ensemble des onze (11) centres de Niamey et dans les centres uniques d’examen des régions d’Agadez, Maradi, Tahoua et Zinder. 

Au regard des besoins actuels des entreprises nationales, rappelle le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, le Brevet de technicien supérieur d’Etat, premier diplôme post-baccalauréat, est devenu depuis peu le principal passeport pour accéder à un emploi dans les secteurs public et privé. «L’engouement que sa détention suscite explique l’enjeu qui entoure sa préparation et l’organisation de son examen», dit-il.

Conscient de cet enjeu capital pour le développement du Niger, le ministre Mamoudou Djibo demande aux présidents, aux membres et superviseurs des jurys impliqués dans le déroulement de la session 2021 du BTS d’Etat, d’adopter un comportement responsable et honorable afin que «les résultats qui en sortiront soient mérités, pour être crédibles et porteurs de compétences». Il demande aussi aux candidats d’être ponctuels, concentrés et sereins et aussi de se conformer aux dispositions réglementaires régissant les examens du BTS d’Etat. Enfin, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche exhorte les candidats à ne compter que sur leurs propres efforts pour mériter leur réussite.

 Souleymane Yahaya(onep)

23 août  2021
Source : http://www.lesahel.org/