Prix d’Excellence et du Mérite, édition 2021 :  204 élèves et 24 enseignants lauréats issus des huit régions du pays récompensés

Le ministre de l’Education nationale Dr. Rabiou Ousman a adressé, hier après-midi un message dans lequel il a annoncé la tenue de la cérémonie de remise des premiers Prix d’Excellence et du Mérite ce jeudi 2 septembre 2021 à Niamey. Cette cérémonie qui se déroule au Centre international de conférences Mahatma Gandhi de Niamey sera placée sous le haut patronage de la Première Dame Hadiza Bazoum, présidente de la Fondation NOOR.

Pour l’édition 2021, ce sont deux cent quatre (204) élèves et vingt-quatre (24) enseignants lauréats qui se voient attribuer des prix ordinaires et spéciaux constitués d’ordinateurs, de tablettes, de téléphones portables, de calculatrices scientifiques, de dictionnaires, de manuels et fournitures scolaires, des kits spéciaux, etc. Des prix spéciaux sont attribués aux meilleures filles aux examens du BEPC et du BAC ainsi qu’aux établissements ayant les meilleurs taux de réussite. Compte tenu de la situation sanitaire due à la pandémie de la COVID 19, seuls les 1ers et leurs enseignants sont invités à Niamey pour recevoir les prix.

Selon Dr. Rabiou Ousman, cette initiative cadre avec les objectifs du Programme de Transition du Secteur de l’Education et de la Formation (PTSEF) qui prônent l’amélioration de la qualité des enseignements apprentissages dans les classes.

Dans son message, le ministre de l’Education nationale a précisé que l’objectif visé à travers l’organisation de cette journée (le prix) est d’encourager les scolaires méritants et leurs enseignants. «Elle permet chez les enfants, de cultiver et de consolider les valeurs fortes du mérite et de l'effort, chez les enseignants le sens du professionnalisme et du travail bien fait qui constituent les bases essentielles de la réussite et de la promotion sociale», a déclaré Dr. Rabiou Ousman. Il précise que cette cérémonie vise à récompenser les meilleurs élèves (1er, 2ème et 3ème) des huit (8) régions du pays sur la base de la moyenne de l’évaluation pour le niveau CM2 et la moyenne de l’examen de fin de cycle pour le secondaire général, technique et professionnel, le cycle supérieur et les filières artistiques culturelles et sportives et leurs enseignants.

Par ailleurs, le ministre en charge de l’Education nationale a rappelé que la pratique consistant à récompenser les efforts des élèves pour apprendre est probablement aussi ancienne que l’école et l’enseignement.

«En accédant aux commandes de l’Etat en 2011, les autorités de la 7ème République ont fait de l’éducation et de la formation une priorité en élargissant l’accès aux services éducatifs, en améliorant la qualité des enseignements/apprentissages et en mettant en place une meilleure gouvernance du système éducatif», a-t-il souligné.

Aussi, six (6) ministères en charge de l’éducation et de la formation sont mis en place et diverses actions furent menées. Parmi les actions visant la qualité des enseignements/apprentissages, le ministre Rabiou Ousman cite l’organisation du prix d’excellence et du mérite, instituée à partir de 2011, conduite par les ministères en charge de l’éducation et de la formation et placée sous le haut patronage de la Première Dame à travers sa fondation. Cette cérémonie de remise des prix consacre, selon le ministre, un vœu cher au Président de la République, celui de faire de l’éducation le pivot de sa politique en améliorant la qualité des enseignements apprentissages par la promotion du mérite et de l’excellence.

 Abdoul-Aziz Ibrahim(onep)

02 septembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/