Soutenance de thèse de Doctorat à l’Université Attadamoun de Niamey : M. Oumarou Boubacar déclaré apte au grade de Docteur, option Histoire et Civilisation, avec la mention très honorable

 Le 11 septembre dans l’après-midi, l’étudiant Oumarou Boubacar s’est présenté devant un jury présidé par Pr Mahamadou Moustapha Ousmane, pour soutenir sa thèse de Doctorat sur le thème «Jeunesse et consolidation de la paix dans la région de Tillabéry». Après avoir défendu sa thèse et écouté les critiques de ses examinateurs, l’étudiant a été déclaré apte au grade de Docteur, option Histoire et Civilisation, à l’unanimité des membres du jury avec la mention «Très Honorable». Au vu de l’importance du thème pour le pays, plusieurs personnalités ont fait le déplacement dont le ministre de la Jeunesse et du sport, deux (2) députés, le président du Conseil régional de Tillabéri, le président du Conseil de dialogue inter et intra religieux (CDIIR) et les leaders de la jeunesse de la région de Tillabéri et de la commune rurale de Torodi.

On ne pouvait imaginer un aussi bon jury pour examiner le travail de l’étudiant Oumarou Boubacar sur un thème d’intérêt national. Outre son Président, Pr Mahamadou Moustapha Ousmane, le jury est composé de trois (3) membres examinateurs à savoir les Professeurs Moustapha Magagi, Moulaye Hassane et Salao Alassane. Ces chercheurs ardus, appréciés et estimés par leurs pairs pour la qualité de leurs recherches et craints par les candidats pour leur qualité d’examinateurs pointus, ont, après avoir écouté le candidat et porté des critiques objectives sur son travail de recherche, à l’unanimité déclaré l’étudiant Oumarou Boubacar apte au grade de Docteur, option Histoire et Civilisation, assortie de la mention «Très Honorable». Les résultats de la délibération ont créé l’euphorie au sein de la centaine de personnes venues soutenir le candidat.

Le Professeur Mahamadou Moustapha Ousmane qui est aussi le recteur de l’université Franco-Arabe Attadamoun de Niamey précise que la région de Tillabéri, comme l’a souligné l’étudiant Oumarou Boubacar dans sa thèse, est une zone d’insécurité historique où cohabitent plusieurs communautés ethniques. C’est en cela, poursuit-il, que les résultats de la thèse peuvent guider les décideurs à prendre des décisions par rapport à la consolidation de la paix pour la jeunesse de la région de Tillabéri. A sa suite, Pr Moulaye Hassane, membre examinateur du jury et chercheur senior au Centre national d’études stratégiques et de sécurité (CNESS), rappelle qu’il n’est pas courant de trouver des recommandations dans les thèses de Doctorat. Il salue donc cette innovation apportée par M. Oumarou Boubacar et qui «doit faire école» dans la rédaction des thèses de Doctorat.

A la fin de la cérémonie de soutenance, le tout nouveau Docteur en Histoire et Civilisation a témoigné sa satisfaction à l’endroit de son directeur de thèse, des examinateurs et des personnes venues le soutenir dans cette phase qu’il juge importante dans sa vie. Il affirme que la question de la Paix et de la Sécurité au Niger doit concerner chaque citoyen. «D’abord en tant que citoyen, ensuite en tant que consultant international en gestion des conflits et consolidation de la paix, je me dis que je dois apporter ma modeste contribution à la consolidation de la paix dans notre pays», dit-il. Conscient de l’impact positif des résultats de sa recherche sur la population, il ajoute qu’un chercheur nigérien devrait être capable d’accompagner les organisations de la société civile et l’Etat nigérien «à asseoir des stratégies pour résoudre les conflits ou atténuer leurs conséquences».

Dr Oumarou Boubacar qui exerce dans la vie active en tant que consultant international en gestion des crises et consolidation de la paix, vise la région de Diffa pour conduire prochainement ses activités de recherche car, il estime qu’un chercheur doit aussi apporter sa contribution pour faire comprendre aux jeunes qu’ils ont un rôle à jouer et que la communauté a besoin d’eux. «Je vais continuer dans la même lancée, pas seulement à Tillabéri mais sur l’étendue du territoire et pourquoi pas dans la zone Sahélo-Saharienne parce qu’aujourd’hui les solutions à tous ces conflits sont transfrontalières», affirme-t-il. Il estime enfin que l’ensemble des pays en proie à l’insécurité doivent se mettre en synergie afin de résoudre les problèmes nés des conflits grâce à des actions conjuguées.

Le Président du Conseil régional de Tillabéri, M. Issoufou Oumarou, a jugé très pertinent pour sa région et pour le Niger le thème de la thèse de Doctorat sur «Jeunesse et consolidation de la paix dans la région de Tillabéry», d’où son déplacement sur Niamey afin de s’approprier les résultats de l’enquête. «Tout développement, affirme-t-il, est conditionné par l’existence de la Paix. Cela repose aussi sur les jeunes parce que, partout où nous avons des conflits, les acteurs principaux sont des jeunes. Il y’a une grande corrélation entre la jeunesse et la paix». Le Président du Conseil régional de Tillabéri ne doute point que les résultats de la recherche de Oumarou Boubacar, «contribueront à la consolidation de la Paix dans cette région», en appui aux efforts permanents de l’Etat dans le domaine et dans la même zone.

Au sortir de la cérémonie de la soutenance de sa thèse, Dr Oumarou Boubacar affirme qu’il s’attèle à parfaire les résultats de sa recherche. Déjà chercheur téméraire avant sa soutenance, il apprécie positivement le nouveau grade académique qui vient s’ajouter à ses nombreuses formations en Afrique et en Europe. Ses collègues de services qui apprécient ses qualités professionnelles et sociales ont fait le déplacement de la Côte d’Ivoire, de la France et de pays généralement méconnus de Nigériens tels que la Macédoine et la Bosnie pour le soutenir, aux côtés des membres de sa famille et des étudiants qu’il encadre au sein de l’université Franco-Arabe Attadamoun de Niamey.

Souleymane Yahaya(onep)

14 septembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/