Rentrée académique 2021-2022 à l’EST de Niamey : Le ministre de tutelle salue les efforts des acteurs pour les résultats obtenus l’année passée

Le ministre de la Poste et des Nouvelles Technologies de l’Information, M. Moussa Hassane Barazé a présidé, mardi dernier, la cérémonie de la rentrée académique 2021-2022 à l’Ecole Supérieure de Télécommunication (EST) de Niamey. Placée sous le signe de la promotion de l’excellence, cette rentrée académique est couplée à l’accueil des nouveaux étudiants de l’école. La cérémonie s’est ainsi déroulée en présence du Ministre de la Communication, chargé des relations avec les Institutions, de la Secrétaire générale du Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, des cadres du Ministère de la Poste et des Nouvelles Technologies de l’Information, et des partenaires de l’école.


Dans le discours du lancement de cette rentrée le ministre Moussa Hassane Barazé a saisi cette opportunité pour rappeler les engagements des plus hautes autorités de notre pays en faveur du secteur de l’éducation et de l’enseignement, qui en font une priorité nationale. « Les récentes réunions de concertation avec l’ensemble des acteurs et parties prenantes de la chose éducative, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle ainsi que le « paquet » de mesures prises par le Gouvernement lors de la dernière réunion du Conseil des Ministres témoignent assurément de la détermination du Président de la République à redonner à l’Ecole nigérienne toutes ses lettres de noblesse », a-t-il souligné.

Parlant du domaine des Technologies de l’Information et de la Communication, le ministre a souligné qu’elles sont désormais fusionnées avec nos systèmes et processus et se trouvent profondément ancrées dans nos futures stratégies. « Elles créent de nouvelles possibilités pour promouvoir et développer les activités économiques et sociales. La démocratisation de l’internet, des médias sociaux, des applications mobiles et des autres innovations technologiques a considérablement changé la donne. C’est pourquoi, il me semble nécessaire de repenser et de mettre à jour les domaines de compétences numériques indispensables pour simplifier la vie de chacun et contribuer aux transformations en cours dans la société. Pour tirer donc pleinement parti de ce nouveau moteur de croissance qu’est le numérique, nous devons nécessairement soutenir son développement par une formation professionnelle devant nous garantir la disponibilité de ressources humaines qualifiées et en nombre », a-t-il dit.

Le ministre a souligné que c’est dans ce souci que son département ministériel s’est engagé, conformément aux orientations définies dans la Déclaration de Politique Générale du Gouvernement, dans un processus de réformes en profondeur du secteur afin de faire de celui-ci un véritable levier de croissance économique de notre pays. « Ces reformes visent notamment à l’adoption d’une nouvelle Politique de Développement du Numérique 2022-2031, d’un nouveau cadre juridique et institutionnel qui prendra en compte le nouvel environnement du numérique et la restructuration de l’opérateur historique Niger Télécom. L’atteinte des objectifs de connectivité au service de téléphonie et d’Internet poursuivis par le Gouvernement nécessite, en effet, à la fois le renforcement des infrastructures large bande et le renforcement des compétences digitales des entreprises, des administrations publiques et même des citoyens », déclare-t-il.
Le ministre a saisi cette occasion pour saluer les actions combien importantes entreprises par le Conseil d’administration et la
Direction générale de l’Ecole Supérieure de
Télécommunications pour l’amélioration de la gouvernance administrative et pédagogique de l’institution. Il s’agit notamment et tout particulièrement de l’adoption de nouveaux textes relatifs à l’organisation des services, au Conseil Scientifique et Pédagogique et au Centre Incubateur académique ainsi qu’au renforcement des capacités d’accueil et à la diversification des offres de formation.

Le tout couronné par l’accréditation des diplômes de l’Ecole par le CAMES. A cette occasion le directeur général de cette école M. Malam Garba Abdou a rendu un grand hommage au personnel administratif, aux enseignants et aux étudiants pour les efforts consentis chacun en ce qui le concerne dans l’atteinte des résultats satisfaisants au cours de l’année précédente.

Ali Maman t Assad Hamadou (ASCN)

21 octobre 2021
Source : http://www.lesahel.org/