0ème édition du tournoi des martyrs organisée par l’union des Etudiants de l’Université de Niamey : Plusieurs activités sportives et culturelles au rendez

Le Comité Exécutif de l’Union des Etudiants Nigériens à l’Université de Niamey (UENUN) organise du 30 janvier 2020 au 16 février 2020, à l’Université Abdou Moumouni de Niamey, plusieurs activités dans le cadre de la commémoration des événements du 9 février 1990. Il s’agit de tout une gamme d’activités sportives et culturelles dont entre autres le football, le basketball, le handball, le rugby, la lutte traditionnelle, l’athlétisme, les arts martiaux et une grande soirée culturelle.

Cette tradition initiée depuis plusieurs années, par les étudiants de l’Université Abdou Moumouni de Niamey, a pour objectif de rendre un hommage aux martyrs du 9 février 1990. L’édition 2020 du tournoi des martyrs n’a pas dérogé à la règle. Toutes les six facultés plus EMIG et l’Ecole Normale Supérieur (ENS) se sont engagées dans les différentes compétitions sportives prévues. En football chacune des facultés et les deux écoles du Supérieur disposent d’une équipe et la phase des groupes a commencé le 30 janvier dernier, pour une semaine. Il faut retenir que les matches se jouent sur le terrain gazon de l’Université, plus connu sous le nom Complexe Alio Nahantchi. La finale de la coupe des martyrs de football est prévue pour le 9 février 2020, dans l’après-midi.

En lutte traditionnelle, qui a été intégrée en 2016 dans les activités du tournoi des martyrs, 16 lutteurs issus des différentes facultés ont été retenus et les combats vont se déroulées les 5 et 6 février 2020 à l’arrêt bus du campus universitaire. Le comité d’organisation a également prévu de l’athlétisme avec des courses en hommes (5 km) et en dames (3 km) le 11 février ; le Rugby à 7 avec un match entre l’Université et le club Karkandam de l’Aéroport, le 16 février. En Basketball et handball, des matchs de gala seront joués le 11 février et les démonstrations en arts martiaux les 12 et 13 février 2020.

D’après Bah-Traoré Bignozi, président du Comité d’organisation toutes les dispositions sont prises sur le plan organisationnel pour la bonne marche des différentes compétitions. Parlant de la lutte traditionnelle, il a souligné que de plus en plus cette discipline mobilise plus du monde et de l’engouement au sein de la communauté universitaire. C’est pourquoi, il a saisi l’occasion pour inviter toute la population de Niamey à venir suivre les différentes activités.

Pour sa part, le Délégué Général de la Commission des Affaires Sportives Mahamadou Gounabi Yahaya évoque les difficultés dans la mobilisation des ressources financières pour la mise en œuvre des différentes activités. C’est dans ce sens qu’il a souhaité la manifestation des bonnes volontés pour soutenir l’UENUN et le Comité d’organisation dans la réalisation de ces activités.

En plus des activités sportives, les étudiants artistes, à travers la commission des Affaires Culturelle (CAC) sont depuis plus d’une semaine en pleine répétition pour la préparation des éléments culturelles (danses, théâtre, chants, etc.,), dont la pièce maitresse intitulée «De l’événement à l’avènement», une pièce théâtrale d’environ 1h30mn, qui retrace les événements du 9 février 1990 et leurs conséquences sur la vie sociopolitique dans notre pays. Il faut noter, aussi que dans le cadre de l’organisation de la semaine des martyrs, d’autres activités scientifiques, sociales et syndicales sont prévues sur le campus.

Ali Maman(onep)

03 février 2020
Source : http://www.lesahel.org/