Enseignement supérieur : Niger Télécoms offre à l’Université Abdou Moumouni un Cyber Café avec connexion haut débit et rénove certaines infrastructures

Enseignement supérieur : Niger Télécoms offre à l’Université Abdou Moumouni un Cyber Café avec connexion haut débit et rénove certaines infrastructuresNiger Télécoms vient d’offrir à l’Université Abdou-Moumouni de Niamey un Cyber Café doté de 25 ordinaires avec connexion haut début gratuite de 20 mégas et une imprimante laser en couleur. La Nigérienne des Télécommunications a aussi installé des bornes wifi gratuites de 50 mégas et rénové le foyer Doka Noma ainsi que la Place Amadou Aboubacar. Cette action citoyenne au profit de l’enseignement supérieur vise à aider les étudiants dans les travaux de recherche afin qu’ils soient au diapason du Système Licence-Master-Doctorat (LMD). Elle s’inscrit également dans la continuité du soutien aux Universités Publiques en termes d’amélioration de leurs conditions de vie. La réception du cyber café suivie de la visite des infrastructures rénovées s’est déroulée le vendredi 7 Janvier dernier en présence du Directeur général du Niger Télécoms, M. Abdou Harouna, des responsables de l’Université et ceux des étudiants.

A travers ses actions citoyennes, Niger-Télécoms continue de toucher les différentes couches de notre pays comme en témoigne ce geste à l’endroit des étudiants de l’Université Abdou-Moumouni. Cela démontre une fois de plus la volonté de cette société publique d’accompagner les efforts gouvernement dans le secteur de l’enseignement surtout en termes de besoins de recherche. Au cours de cette cérémonie, le Directeur général du Niger Télécoms, a expliqué que cet appui s’inscrit dans la droite ligne du cahier de charges de cette société nationale et cela conformément aux vœux des plus hautes autorités du pays. M. Abdou Harouna a assuré que Niger Télécoms ne ménagera aucun effort pour atteindre cet objectif notamment celui de l’amélioration des conditions de vie des étudiants.

«Il y a cela presque deux ans, nous avons visité cette auguste Université. Au cours dudit déplacement, nous avons relevé un certain nombre de difficultés auxquelles nous avons jugé nécessaire d’apporter de réponses adéquates», a-t-il rappelé. Cette action, «est donc une réponse à ces préoccupations», a déclaré le DG de Niger Télécoms. M. Abdou Harouna a rassuré les bénéficiaires que la société Niger-Télécoms poursuivra cette action comme elle a l’habitude de le faire au niveau des autres Universités du pays.

De son coté, le secrétaire général du Comité exécutif de l’Union des Etudiants Nigériens de l’Université de Niamey (CE/UENUN), M. Omar Albadé a situé le contexte dans lequel cet appui est intervenu. «Ce geste est intervenu au moment où la communauté estudiantine s’appète à commémorer les trente ans des évènements tragiques du 9 février 1990. Il a dit que ce geste est aussi une réponse à la requête des étudiants à l’endroit du Niger-Télécoms», a déclaré le SG de l’UENUN. Faisant le rapprochement entre les Universités publiques et Niger Télécoms, M. Omar Albadé a dit que l’Université est une institution qui regroupe les différentes couches du pays. «Or, Niger Télécoms est un réseau national. Il est tout à fait logique que cette institution soutienne les étudiants», a-t-il déclaré. Pour le SG de l’UENUN, la réception du cyber café avec connexion haut débit permettra aux étudiants de faire de recherches et de répondre aux exigences du système LMD qui demande d’étudier autrement. Il a ajouté que le foyer qui est un cadre récréatif permettra aussi aux étudiants de se détendre après les durs labeurs. «Et la place mythique, Place Amadou Boubacar (AB) qui a été peinturé en rouge, couleur révolutionnaire permettra aux étudiants de tenir leur assemblée générale dans des bonnes conditions», a-t-indiqué.

Par ailleurs, le SG de l’UENUN a lancé un appel à l’endroit des autres bonnes volontés notamment les institutions ou sociétés de la place à emboiter le pas à Niger-Télécoms afin de contribuer au bon fonctionnement de nos universités. «Nos universités ont besoin d’être soutenu par exemple en matériels didactiques ou de transports», a-t-il confié.

Pour sa part, le directeur général du Centre National des Œuvres Universitaires (CNOU), M. Allasane Boubacar a appelé la communauté universitaire à s’approprier de cet acquis en le pérennisant pour qu’il soit profitable à ceux qui viendront. Il a dit aussi assuré que le CNOU et les étudiants réfléchiront ensemble pour bien gérer ces investissements. Parlant de la métamorphose qu’a connue le foyer Doka Noma, M. Allasane Boubacar s’est dit émerveillé de constater le changement positif qui a été opéré. « Ce qui n’était pas du tout imaginable il ya seulement quelques jours» a-t-il conclu.

Mamane Abdoulaye(onep)

10 février 2020
Source : http://www.lesahel.org/