Idées et opinions

images/Abdourahamane-Oumarou-LY-Niger.jpgA présent que les passions se sont plus ou moins calmées, que les voix autorisées ont éclairé notre lanterne, on peut aborder sereinement la question de l’IDH. Pas pour se réjouir du classement du Niger et balayer d’un revers de la main tous les efforts qui sont déployés par les autorités pour assurer le développement humain ; non plus pour contester les méthodes de calcul qui sont applicables à la quasi totalité des pays et territoires du monde ; mais pour contribuer.
En rappel, l’IDH est un indice composite qui comprend le revenu national, l’espérance de vie et le savoir ou niveau d’éducation. Il ressort des explications du technicien de l’Institut National de la Statistique sur Télé Sahel (journal de 20h30 du 16 septembre 2018) ainsi que de Madame la Ministre en charge du plan (journal de 20h30 du 18 septembre 2018) que la donnée qui a le plus pénalisé le Niger est celle de l’éducation, malgré les ressources financières consacrées ( 20% du budget) . A ce niveau deux (2) sous données sont prises en compte, il s’agit de la durée moyenne de scolarisation pour les adultes de plus de 25 ans et la durée attendue de scolarisation pour les enfants d’âge scolaire. Ceci étant, nous allons évoquer le système éducatif Tanzanien reconnu pour être plus performant que le nôtre.
En effet, au plan économique, la République unie de Tanzanie se situe presque au même niveau de développement que le Niger. En dehors de l’or, du café, des produits agricoles et du tourisme, ses autres ressources naturelles sont peu exploitées. Le Niger dispose de plus de ressources du sous-sol que ce pays. Par rapport au niveau de vie, également les deux pays ne sont pas loin. Si donc l’on excluait l’éducation du calcul de l’IDH, il est fort à parier que la Tanzanie ne serait pas 154ème dans le monde et 22ème en Afrique. Le relatif bon score de ce pays est obtenu grâce à son système éducatif qui dispose de forces indéniables (I), même s’il essuie quelques critiques (II)

Imprimer E-mail

Idées et opinions