Le statut de Kidal

 : Par Mahamoudane AGHALI

Le statut de Kidal : Par Mahamoudane AGHALIKidal appartient à l'Etat malien et celui-ci est responsable de la situation s'y étant installée. Il est du devoir du Mali d'aller vers une solution sincère et bannir toute considération ethnique. Rien ne sert de remuer des plaies ou de penser remettre en cause des accords internationaux sans concertation. Le fragile processus de paix en souffrirait. Le Président du Niger peut penser ce qu'il veut de la situation à Kidal, mais ne doit en aucun cas s'ingérer dans les affaires du Mali au risque de raviver le "diable endormi" ! Le statut de Kidal n'est pas unique dans le monde ; pensez à Monaco, à Andorre à la Corse...etc. Tout compromis ramenant la paix et la cohésion est meilleur qu'une instabilité sans fin. Au Niger un officiel peut dire ce qu'il pense; un parti politique peut le supporter pour ne pas dire "l'enfoncer"... mais le peuple n'est pas obligatoirement de son avis. N'oublions pas que Kidal-Tamanrasset-Agadez sont intimement liées et ce qui blesse Un blesse l'autre. Il serait sage de mesurer ses paroles quand ce sont celles d'un grand homme, car elles ont une grande portée.



Par Mahamoudane AGHALI

Imprimer E-mail

Idées et opinions