La sanction infligée au Dr Dillé Issimouha est disproportionnée et incompréhensible : Par Issoufou Boubacar Kado MAGAGI.

La sanction infligée au Dr Dillé Issimouha est disproportionnée et incompréhensible : Par Issoufou Boubacar Kado MAGAGI.Nous venons d'apprendre, depuis Perpignan, où nous sommes en visite, que l'hôpital national de Niamey vient de mettre fin au contrat de travail de Dillé Issimoha, médecin chirurgien oncologue dans le dit établissement .
Il semblerait qu'ils sont que deux spécialistes de cancer dans l'hôpital national de Niamey.
Officiellement, nous ne connaissons pas les vraies raisons, qui ont guidé cette prise de décision, mais selon les propos de l'intéressée rapportés par Air- Info , l'hôpital national de Niamey a rompu le contrat de la jeune doctoresse spécialiste du cancer , parce qu'elle a dénoncé récemment dans un message vidéo, certaines pratiques peu orthodoxes qui ont cours dans les procédures des évacuations sanitaires, des pratiques d'ailleurs qui ont amené le gouvernement à prendre des dispositions diligentes pour réorganiser tout récemment le conseil national de la santé en vue d'améliorer la situation.
Malgré cette réorganisation, il faudrait reconnaître que ces mauvaises pratiques survivent encore dans certains milieux sanitaires. D'où la nécessité de créer une ligne verte à l'instar de certains pays de la sous-région pour combattre la mauvaise manière de servir dans le secteur de la santé publique.
Une enquête administrative devrait être diligentée afin de statuer sur les cas des abus dénoncés par Dr Dillé Issimoha au lieu de la sanctionner.
La formation d'un médecin spécialiste a un coût très élevé , la réglementation de travail et le statut particulier des médecins et pharmaciens, ont prévu les voies à suivre pour sanctionner un médecin en cas de faute lourde .
Or ici , l'opinion publique n' a que seule connaissance : la jeune médecin n'a fait que dénoncer certaines magouilles et demander aux autorités compétentes d'enquêter en vue de  mettre fin aux dites magouilles.
À notre humble avis il serait hautement souhaitable que les plus hautes autorités fassent faire diligenter une enquête approfondie sur cette affaire.
On ne se débarrasse pas d'une élite formée à grand coût de cette manière , parce qu'elle a dénoncé une pratique préjudiciable à l'intérêt général.
Elle est en outre une responsable d'une ONG nationale de la lutte contre le cancer au Niger qui a fait ses preuves.


Si dans un pays comme le nôtre, qui a des difficultés à faire face aux priorités dans les domaines sociaux, il est admis de mettre fin aux fonctions d'un médecin spécialiste parce qu'il a dénoncé certaines pratiques frauduleuses dans l'exécution des procédures des évacuations sanitaires, nous risquerions alors de donner raison à ceux qui disent il y a des problèmes dans la conduite de la politique sanitaire au Niger.
Il serait hautement souhaitable que l'opinion publique nigérienne soit bien éclairée par rapport à cette sanction qui frappe un médecin pour dénonciation d'une pratique préjudiciable aux malades .

À bon entendeur salut !

Issoufou Boubacar Kado MAGAGI.

Imprimer E-mail

Idées et opinions