Tillabéri : Forum sur la sécurité, la prévention des conflits, la coexistence pacifique, le changement des mentalités et le développement à Torodi

Bazoum Torodi ArmesLe ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses M. Mohamed Bazoum, a présidé, samedi dernier, à Torodi dans la région de Tillabéry, l'ouverture d'un forum communautaire sur la sécurité, axé sur le thème : «la prévention des conflits, la coexistence pacifique, le changement des mentalités et le développement ». C'était en présence de membres du gouvernement, des députés nationaux, ainsi que des autorités administratives de la région, du chef de canton de Torodi, des leaders religieux et des responsables des Forces de Défense et de Sécurité.

Le département de Torodi a connu pendant plusieurs années le développement du banditisme où plusieurs attaques à mains armées ont été perpétrées, conduisant la plupart de temps à des pertes en vies humaines. Ce qui a poussé le ministère en charge de l’Intérieur à initier en octobre 2016, l’installation des comités locaux de vigilance afin de contribuer à l'instauration de la paix et la quiétude à travers une collaboration totale avec les FDS. « Depuis l'installation de ces comités, les choses ont changé. Aujourd'hui cette victoire est acquise, personne n'a plus peur de dénoncer un voleur et c'est pour pourquoi nous tirons chapeau à tous ceux qui d'une manière ou d’une autre ont contribué à la réussite de cette noble mission" a déclaré le maire de la commune de Torodi à l’ouverture du forum.

Quant au président des comités de vigilance, il présenté un bilan positif de cette collaboration. « En l'espace de 4 mois de travail, 22 coupeurs de route ont été dénoncés; 44 armes ont été immobilisées dont 30 pistolets de fabrication locale; 12 fusils de chasses; un (01) AK 47 et un autre fusil de chasse sophistiqué ont été confisquées et remises aux autorités administratives du département et plusieurs vendeurs de stupéfiants ont vu leurs activités au ralenti", a-t-il dit.

En prenant la parole à cette occasion, le Ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses a salué la tenue de ce forum a Torodi avant de remercier les populations pour le travail remarquable dans la lutte contre le banditisme. "Je voudrais remercier cette assistance venue nombreuse pour cet événement, je voudrais en particulier saluer la présence des jeunes fortement impliqués dans les comités de vigilance du département de Torodi. Je voudrais dire que qu'il ya de cela quelques mois, le 16 octobre 2016 nous étions à Makalondi à l'occasion d'une autre rencontre, d'un autre format mais sur le même thème. A l'époque vous vous souvenez cette région a été en proie à une situation sécuritaire particulièrement insupportable et nous avons dû venir à Makalondi pour avoir des contacts avec les populations et discuter avec elles. Et de ces échanges en est résultée l'amélioration qui vient d'être confirmée par le maire. C'est donc avec beaucoup de plaisir que je reviens ici et je souhaite un grand succès à ce forum » a déclaré le ministre d’Etat Bazoum Mohamed avant de remercier l'honorable Souley Diofo qui a l'initiative de cette rencontre et l'ONG HED TEMET pour sa contribution.

Il faut noter que plusieurs communications ont été présentées au forum. Elles ont entre autres porté sur un projet de développement local axé sur l'accès des populations à l'eau potable afin d'améliorer les conditions à travers le maraichage présenté par l'honorable Souley Dioffo et une communication sur l'exploitation artisanale de l'or présentée par le ministre des Mines. Pendant deux jours de travaux, les participants du Forum de Torodi auront à approfondir la réflexion sur les voies et moyens de renforcer la paix dans cette zone; de renforcer la coexistence pacifique entre les communautés qui y vivent, de réfléchir sur les voies et moyens pour combattre ce fléau que constitue l’insécurité.

Abderrahmane Ben Hamaye
RC/MISPDACR (ONEP)

29 mai 2017
Source : http://lesahel.org/